Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Interview d'Emmanuel Macron : Les "riches" et la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'art de perdre, d'Alice Zeniter

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Brexit: "si tu reviens, j'annule tout ?"

En savoir plus

FOCUS

Italie : vers l'autonomie de la Lombardie et de la Vénitie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron, Sarkozy, les policiers et le football"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Chine : Xi Jinping promet "un nouveau modèle commercial" plus ouvert et plus équitable

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : le scrutin sera-t-il crédible ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ? (partie 1)

En savoir plus

Amériques

La terre tremble de nouveau au Mexique

© PEDRO PARDO / AFP | Des débris du séisme du 19 septembre soulevés par une grue dans le quartier Colonia Roma à Mexico, le 23 septembre 2017.

Vidéo par Laurence CUVILLIER

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/09/2017

Quatre jour après le séisme ayant coûté la vie à 300 personnes, de nouvelles secousses de magnitude 6,1 ont été ressenties samedi au Mexique. Les opérations de recherche des survivants du premier séisme ont dû être interrompues.

Le Mexique a été réveillé par un nouveau tremblement de terre, au matin du samedi 23 septembre, quatre jours seulement après un autre séisme ayant fait près de 300 morts et d’importants dégâts. Cette nouvelle secousse de magnitude 6,1 a forcé l'interruption temporaire des efforts pour retrouver des survivants.

L’épicentre a été localisé dans l'État de Oaxaca, dans le sud du Mexique déjà frappé par une puissante secousse début septembre, selon l'institut sismologique mexicain. Ressenti jusqu’à Mexico, le séisme ne semble toutefois pas avoir fait de dégât dans la capitale, a indiqué la protection civile.

>> À voir sur France 24 : "Vidéo : les bénévoles se pressent pour apporter leur aide aux secouristes à Mexico"

Les recherches de survivants ont tout de même dû être interrompues à Mexico au moment de l'alerte, qui a poussé hors de chez eux de nombreux habitants. Selon le maire Miguel Angel Mancera, une trentaine de personnes sont encore portées disparues.

Le séisme de 1985 encore dans les mémoires

Au sud, dans la zone frappée le 7 septembre par un séisme de magnitude 8,2 – le plus puissant en un siècle au Mexique –, et qui a fait une centaine de morts, les médias mexicains montraient les images d'un pont coupé en deux, près de Juchitan de Zaragoza. Dans le Chiapas voisin, la protection civile a indiqué sur Twitter n'avoir pas détecté de dégâts dans l'heure ayant suivi le séisme.

Le dernier bilan du séisme du 19 septembre fait état de 298 morts, dont 160 à Mexico, 73 dans l'État de Morelos et 45 à Puebla. Quatre Taïwanais, un Sud-Coréen, une Panaméenne, un Argentin et un Espagnol font partie de ces victimes. Jusqu'à jeudi, 115 personnes avaient été extraites vivantes des décombres et 88 retrouvées mortes.

Le tremblement de terre de mardi est survenu 32 ans jour pour jour après celui de 1985 qui avait fait plus de 10 000 morts – jusqu'à 30 000 selon certaines estimations –, et qui reste un traumatisme national.

Avec AFP

Première publication : 23/09/2017

  • MEXIQUE

    Séisme au Mexique : course contre la montre des secouristes pour sauver les survivants

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Un puissant séisme au Mexique fait plus de 200 morts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)