Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Etranger résident" : Marin Karmitz dévoile sa collection de photographies

En savoir plus

#ActuElles

Le sexisme passe à table : l’asservissement des femmes par la nourriture

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : le Soudan du Sud, pays maudit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La cupidité des grandes entreprises va régir Internet"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Italie : les pilotes de Ryanair appelés à un débrayage de quatre heures, une première

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Tragédie au passage à niveau"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Israël : Tzipi Livni appelle à un gel de la colonisation

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Rachat de Fox par Disney : la souris croque le renard pour 66 mds de dollars

En savoir plus

Les obsèques de Liliane Bettencourt célébrées mardi à Neuilly-sur-Seine

© AFP/Archives | Liliane Bettencourt à Paris, le 20 novembre 2002

PARIS (AFP) - 

Les obsèques de Liliane Bettencourt, l'héritière de l'Oréal décédée jeudi à l'âge de 94 ans, seront célébrées mardi à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), selon le carnet du Figaro de samedi.

La messe d'obsèques aura lieu à 15H30 en l'église Saint-Pierre de Neuilly-sur-Seine, ville de banlieue parisienne où elle résidait, a annoncé sa famille dans le carnet du quotidien.

A la tête d'une fortune estimée à près de 40 milliards de dollars par le magazine Forbes en 2017, Liliane Bettencourt était la femme la plus riche au monde et occupait la 14e place des personnes les plus fortunées. C'était aussi la deuxième fortune française derrière le magnat du luxe et patron de LVMH, Bernard Arnault.

Affaiblie par la maladie, placée sous tutelle, elle se tenait en retrait de la scène publique depuis 2012, année au cours de laquelle elle a quitté le conseil d'administration de L'Oréal et tout rôle dirigeant au sein du groupe.

Liliane Bettencourt a été au centre depuis dix ans d'une tentaculaire affaire judiciaire qui a mis en lumière les déchirements au sein de sa famille.

Le principal dossier de ce qui est devenu "l'affaire Bettencourt" a porté sur un soupçon d'abus de faiblesse. Affaire à l'issue de laquelle le photographe François-Marie Banier a été condamné en appel le 24 août 2016 à 4 ans de prison avec sursis et 375.000 euros d'amende pour "abus de faiblesse".

© 2017 AFP