Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Non, l'attentat de Mogadiscio n'a pas été oublié par les médias

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : au moins 3 morts à Sokodé

En savoir plus

LE DÉBAT

Lutte contre le groupe état islamique en Syrie, les jihadistes perdent le contrôle de Raqqa

En savoir plus

LE DÉBAT

Lutte contre le groupe état islamique en Syrie, les jihadistes perdent le contrôle de Raqqa

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Virginie Calmels : "le danger, c'est que les femmes se victimisent"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Virginie Calmels : "Emmanuel Macron a réussi à faire exploser la gauche mais la droite résiste"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Pascal Légitimus : un illustre Inconnu

En savoir plus

FOCUS

Lutte contre le terrorisme en France : l'opération sentinelle à bout de souffle?

En savoir plus

LE DÉBAT

Harcèlement sexuel : libération de la parole ou dénonciations généralisées ? (partie 2)

En savoir plus

Top 14: collection d'automne, premières tendances

© AFP | Le Toulousain Antoine Dupont (c) lors d'un mach de Top 14 à Brive, le 23 septembre 2017

PARIS (AFP) - 

Cinq journées de disputées et fin de l'été: les premières tendances du Top 14 se dessinent, positives pour Toulouse ou encore Pau, vainqueurs à l'extérieur samedi à Agen et Brive, embarqués pour leur part dans une saison compliquée.

+ Toulouse et Pau montrent les crocs

Ils l'attendaient depuis janvier: Toulouse et Pau ont enfin gagné à l'extérieur, respectivement à Brive (22-19) et Agen (20-14), et cette première victoire hors de leurs bases leur permet d'affermir leurs ambitions de qualification.

Le profil des vaincus, deux équipes du bas de tableau, incite à la mesure mais les Rouge et Noir (4e) avaient déjà été très solides à Oyonnax (23-23, 1re journée) et Toulon (16-20, 3e j.). Leur opération reconquête prend sérieusement forme, dans le sillage de recrues joueuses à l'apport déjà considérable. Après Thomas Ramos et Cheslin Kolbe, la nouvelle charnière Antoine Dupont-Zack Holmes a fait feu de tout bois en Corrèze.

La Section paloise (8e) s'inscrit elle dans la continuité de son précédent exercice, où elle avait tutoyé la phase finale. Elle semble armée pour l'intégrer au printemps, grâce notamment à un banc profond: à Agen, le manager Simon Mannix avait changé neuf joueurs par rapport au dernier match, se privant par exemple de Steffon Armitage, Watisoni Votu et Tom Taylor.

+ L'UBB, le Racing et Lyon confirment

Vern Cotter avait aussi choisi de ménager des cadres de Montpellier, à Bordeaux-Bègles (Picamoles, Nadolo, B. Du Plessis). Résultat: une première défaite, lourde(17-47). Le MHR reste leader mais avec un seul point d'avance sur Lyon, vainqueur de Castres dimanche (31-12) et La Rochelle. Les Maritimes ont réalisé un nouveau festival à Marcel-Deflandre, face au promu Oyonnax (57-12) qui avait lui aussi décidé de largement faire tourner...

Si Montpellier n'avait pas coché ce match, la prestation bordelaise est cependant à souligner. La griffe Jacques Brunel paraît s'installer. Surtout à Chaban-Delmas -- qui a sifflé le président héraultais Mohed Altrad, en conflit avec ses homologues -- en passe de redevenir une antre intimidante: les Girondins (6e) ont inscrit plus de 36 points de moyenne en trois rencontres devant leur public. A rééditer à l'extérieur, où ils ont encaissé 82 points en deux matches.

Le Racing 92 (5e) a inversement confirmé qu'il voyageait bien mieux cette saison que la précédente. Il a rapporté de Clermont (21-23) son septième point de l'extérieur (deux succès). Le champion de France auvergnat (7e) est, lui, toujours en rodage. Il lui faudra l'accélérer ces trois prochaines semaines, où il se déplacera à chaque fois (Castres, Toulouse et les Ospreys en Coupe d'Europe).

Castres (10e), barragiste au printemps dernier, aura la pression face à l'ASM après avoir subi à Lyon sa quatrième défaite en cinq journées. Les Lyonnais, grâce notamment à nouvel essai de leur prometteur demi de mêlée Baptiste Couilloud (20 ans), engrangent eux leur deuxième point de bonus de rang et affirment leurs nouvelles ambitions. Devant lesquelles se dresseront samedi prochain le Racing 92, en Ile-de-France.

+ Brive et Agen dans le dur

L'automne pointe tout juste son nez mais le ciel est déjà lourd au-dessus de la Corrèze: Brive a encaissé sa cinquième défaite en autant de journées et déjà la troisième à domicile. Manque de réalisme, conquête en berne, son traditionnel point fort: la lanterne rouge inquiète alors qu'il se rendra dimanche prochain à Montpellier.

La phase finale, approchée la saison dernière, n'est plus un objectif. Il est uniquement question de maintien, comme pour le promu Agen (12e) -- battu pour la deuxième fois de suite à la maison -- mais qui s'y attendait, lui. Une lutte vers laquelle se dirigerait aussi le Stade Français (13e) en cas de revers face à Toulon (9e) dimanche (16h50).

© 2017 AFP