Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : la mobilisation contre la réforme du travail s'essouffle

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : nouveaux affrontements entre opposants et policiers

En savoir plus

LE DÉBAT

Catalogne : la procédure de divorce enclenchée ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Catalogne : la procédure de divorce enclenchée ?

En savoir plus

POLITIQUE

Interview d'Emmanuel Macron : Les "riches" et la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'art de perdre, d'Alice Zeniter

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Brexit: "si tu reviens, j'annule tout ?"

En savoir plus

FOCUS

Italie : vers l'autonomie de la Lombardie et de la Vénitie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron, Sarkozy, les policiers et le football"

En savoir plus

Hausse des crimes en 2016 aux Etats-Unis

© AFP/Archives | La criminalité violente a augmenté en 2016 aux Etats-Unis, avec une hausse du nombre des homicides dans certaines métropoles ravagées par les gangs

WASHINGTON (AFP) - 

La criminalité violente a augmenté en 2016 aux Etats-Unis, a annoncé lundi la police fédérale américaine, une détérioration qui s'explique notamment par une augmentation du nombre des homicides dans certaines métropoles ravagées par les gangs.

Le FBI a comptabilisé l'an dernier 1.248.185 infractions pénales commises avec violence, soit une augmentation de 4,1% par rapport à 2015.

Les homicides volontaires sont en hausse de 8,6% en 2016, les armes à feu étant impliquées dans la plupart des cas, selon ce rapport annuel.

"Les meurtres dans les 30 plus grandes villes (des Etats-Unis) ont augmenté de 14,8%. Chicago représente plus de 20% de la hausse sur le plan national en 2016, malgré le fait qu'elle héberge moins de 1% de la population américaine", a commenté The Brennan Center for Justice, un institut d'étude de New York.

La recrudescence des infractions violentes aux Etats-Unis s'inscrit toutefois dans une tendance de baisse de la criminalité depuis une vingtaine d'années, les niveaux n'ayant plus rien à voir avec les pics constatés dans les années 1990.

"La criminalité demeure proche de son niveau historique le plus bas, avec une hausse légère des meurtres et de la violence dans quelques-unes des plus grandes villes de notre nation. En même temps, d'autres villes comme New York parviennent à juguler la criminalité", a commenté The Brennan Center for Justice.

© 2017 AFP