Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

FOCUS

La pollution aux PCB, l'autre scandale qui vise Monsanto

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Square" : Palme d'or cynique sur notre société occidentale

En savoir plus

FACE À FACE

Interview d'Emmanuel Macron : François Hollande "ne passera rien" au président

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le parti communiste chinois, ce n'est pas ce que vous croyez"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Chine : Xi Jinping veut "ouvrir davantage" l'économie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Premiers de corvée"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Non, l'attentat de Mogadiscio n'a pas été oublié par les médias

En savoir plus

Philippot exclut un rapprochement avec Wauquiez, tend la main à Dupont-Aignan

© AFP/Archives | Florian Philippot, ex-vice-président du Front national à Brachay, dans le nord-est de la France, le 9 septembre 2017

PARIS (AFP) - 

Florian Philippot, président du mouvement Les Patriotes, a exclu mardi un rapprochement "politique" avec Laurent Wauquiez, favori pour la présidence des Républicains, mais s'est en revanche dit prêt "à faire un bout de chemin" avec Nicolas Dupont-Aignan.

"Se rapprocher politiquement, non", a exclu M. Philippot interrogé par Radio Classique et Paris Première sur un éventuel rapprochement avec le candidat à la présidence de LR, après son départ du Front national.

"Laurent Wauquiez, il a un passé, il a été ministre, il est immigrationniste et européiste, même s?il ne le dit pas en campagne électorale", a-t-il fait valoir.

"Politiquement on ne peut pas travailler", a-t-il affirmé, se disant néanmoins près à "discuter".

"Je suis prêt aujourd?hui à discuter avec Wauquiez, je suis prêt à discuter avec Mélenchon, mais ça ne veut pas dire faire un partenariat, parce que nous avons trop de différences", a-t-il déclaré. "Mais je pense qu?on doit discuter pour montrer aux Français qu?on n?est pas en guerre civile".

"Dupont-Aignan, c?est autre chose", a-t-il estimé. "Là, on peut faire un bout de chemin ensemble, parce que politiquement nous sommes très proches".

"On n?est pas d?accord sur tout, mais nous sommes très proches, lui et moi nous sommes gaullistes, (...) et puis nous avons tous les deux cette même vision d?un rassemblement nécessaire des forces patriotiques et des patriotes français, d?où qu?ils viennent", a développé l'ex vice-président du FN.

Le président de Debout La France a rencontré jeudi dernier M. Philippot, juste après l'annonce de son départ du FN. La veille, il avait déjeuné avec la présidente du FN Marine Le Pen.

© 2017 AFP