Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

EUROPE

Union européenne : Merkel salue le discours de Macron

Angela Merkel et Emmanuel Macron en Italie en juillet 2017 lors du sommet sur les Balkans occidentaux.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/09/2017

La chancelière allemande a fait savoir mercredi qu'elle partageait la conviction du président français : des réformes sont nécessaires au fonctionnement de l'UE. La veille, Emmanuel Macron avait proposé d'approfondir l'intégration européenne.

Angela Merkel salue le discours d'Emmanuel Macron sur l'Europe et partage sa conviction que des réformes sont nécessaires au fonctionnement de l'Union européenne, mais il faudra discuter des détails, a déclaré mercredi 27 septembre le porte-parole de la chancelière allemande. L'Allemagne, a-t-il ajouté, est toujours disposée à approfondir encore la relation franco-allemande.

Le président français a proposé mardi aux Européens d'approfondir leur intégration dans tous les domaines et de travailler à une refondation de l'Europe d'ici 2024. Emmanuel Macron, qui s'exprimait au surlendemain des législatives allemandes, a notamment proposé la création d'un "groupe de la refondation européenne" pour définir d'ici l'été 2018 des propositions, dont il a fixé l'horizon à 2024, et dont la campagne des élections européennes de 2019 pourrait s'emparer.

Il a également confirmé son souhait de créer un budget de la zone euro, dit vouloir relancer le projet de taxe sur les transactions financières et appelé de ses voeux l'instauration d'une taxe carbone aux frontières extérieures de l'UE.

Avec Reuters

Première publication : 27/09/2017

  • EUROPE

    La liste de Macron pour relancer l'Europe

    En savoir plus

  • UNION EUROPÉENNE

    Réforme de la zone euro : le vote allemand ne fait pas les affaires d'Emmanuel Macron

    En savoir plus

  • ALLEMAGNE

    Allemagne : Angela Merkel coincée par la percée des nationalistes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)