Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme à six jours de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

Asie - pacifique

À Bali, le nombre d'évacués autour du volcan Agung augmente

© Sonny Tumbelaka, AFP | L'activité du volcan Agung (en arrière plan) est de plus en plus importante depuis 3 jours.

Vidéo par Noémie ROCHE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/10/2017

La fumée blanche qui s'échappe du volcan Agung, à Bali, s'est épaissie ces derniers jours, faisant craindre une éruption imminente. Sur l'île la plus touristique d'Indonésie, plus de 144 000 habitants ont été évacués.

Sur l'île indonésienne de Bali, le mont Agung, situé à environ 75 kilomètres des principales destinations touristiques de Kuta et Seminyak, gronde depuis le mois d'août. La fumée blanche de plus en plus épaisse qui s'en échappe ces derniers jours fait désormais craindre une éruption imminente.

"Les vapeurs d'acide sulfurique qui émanent du cratère depuis trois jours montrent que la situation évolue", estime ainsi le volcanologue Gede Suadikan.

"Pour le moment, la probabilité d'une éruption est plus élevée que l'inverse", selon Kasbani, directeur de l'Observatoire indonésien de volcanologie et des risques géologiques. Cependant, "la situation peut changer à tout moment".

Vendredi 29 septembre, l'activité sismique restait élevée avec 165 secousses telluriques enregistrées entre minuit et midi, a relevé l'Observatoire.

Évacuation dans un rayon de neuf km autour du cratère du volcan

Face au risque de plus en plus important, le nombre d'habitants évacués ces derniers jours continue d'augmenter. Il est passé de 122 490 jeudi à 144 389 vendredi, selon des responsables locaux. Les autorités recommandent de rester à plus de 9 km du cratère du volcan, situé loin des principales zones touristiques du sud de l'île.

Environ 62 000 personnes vivaient dans la zone de danger avant les évacuations du district de Karangasem, le plus proche du volcan, selon l'agence nationale de gestion des catastrophes naturelles, mais des habitants établis à l'extérieur ont aussi quitté leur domicile par crainte d'une éruption.

Les déplacés sont accueillis dans près de 500 centres d'hébergement dans neuf districts et certains ont traversé le détroit de Lombok pour être accueillis sur l'île voisine du même nom.

La dernière éruption du mont Agung remonte à 1963. Le volcan avait craché des cendres jusqu'à Jakarta, à environ 1 000 km. Plusieurs éruptions avaient alors fait près de 1 600 morts au total.

Avec AFP

Première publication : 30/09/2017

  • INDONÉSIE

    Le gouverneur chrétien de Jakarta condamné à deux ans de prison pour blasphème

    En savoir plus

  • INDONESIE

    Indonésie : le gouverneur chrétien de Jakarta reconnaît sa défaite

    En savoir plus

  • ASIE-PACIFIQUE

    En Indonésie, des éléphants patrouilleurs pour sauver leurs cousins sauvages

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)