Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Chine : Xi Jinping promet "un nouveau modèle commercial" plus ouvert et plus équitable

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : le scrutin sera-t-il crédible ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

FOCUS

La pollution aux PCB, l'autre scandale qui vise Monsanto

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Square" : Palme d'or cynique sur notre société occidentale

En savoir plus

FACE À FACE

Interview d'Emmanuel Macron : François Hollande "ne passera rien" au président

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le parti communiste chinois, ce n'est pas ce que vous croyez"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Chine : Xi Jinping veut "ouvrir davantage" l'économie

En savoir plus

FRANCE

Les députés insoumis échouent à bannir le drapeau européen de l'Assemblée

© Christophe Archambault, AFP | Les drapeaux français et européen, derrière le président de l'Assemblée nationale François de Rugy, le 27 juin 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/10/2017

L'amendement déposé par les députés de La France insoumise visant à retirer le drapeau européen de l'hémicycle de l'Assemblée nationale, a été rejeté mercredi. Les douze étoiles sur fond bleu continueront d'accompagner le drapeau français.

Les députés de La France insoumise n'auront pas eu la peau du drapeau européen, installé depuis 2007 à l'Assemblée nationale au côté du drapeau français, derrière le fauteuil du président. La commission des lois de l'Assemblée a en effet rejeté, mercredi 4 octobre, un amendement des élus du groupe de La France insoumise qui n'a recueilli que deux voix, celles des commissaires du groupe des Insoumis.

L’amendement disposait que "seuls peuvent être présents dans l'hémicycle le drapeau tricolore (...) et le drapeau de l'Organisation des nations unies". Le député insoumis Ugo Bernalicis, membre de la commission, a rappelé que son groupe était opposé à l’Union européenne (UE) "telle qu'elle fonctionne aujourd'hui".

"Supporter ça"

Le 20 juin dernier, au lendemain de son élection, Jean-Luc Mélenchon, en visite dans l'hémicycle, avait dénoncé la présence du drapeau à douze étoiles sur fond bleu. "Franchement, on est obligé de supporter ça ?", avait-il lancé.

Plusieurs députés "souverainistes", comme Nicolas Dupont-Aignan ou Marine Le Pen, ont déjà fait part de leur opposition à la présence du drapeau de l'UE dans l'hémicycle de l'Assemblée.

Avec Reuters

Première publication : 04/10/2017

  • FRANCE

    Manifestation des Insoumis : Mélenchon fait référence aux nazis et déclenche une polémique

    En savoir plus

  • FRANCE

    Réforme du travail : les Insoumis espèrent faire plier Macron

    En savoir plus

  • FRANCE

    Fête de l’Humanité : Laurent (PCF) tacle Mélenchon, Les Insoumis s’agacent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)