Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme à six jours de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

Amériques

La compagne du tueur de Las Vegas affirme aux enquêteurs qu'elle ignorait tout de son projet

© Mark Ralston, AFP | Un mémorial pour les victimes de la fusillade près de l'hôtel Mandalay Bay à Las Vegas.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/10/2017

La compagne du tueur de Las Vegas assure qu'elle ignorait tout des funestes plans de Stephen Paddock, qui a abattu dimanche 58 personnes et en a blessé 489 autres.

Marilou Danley, la compagne du tueur de Las Vegas, ignorait tout du projet macabre de son conjoint, a-t-elle affirmé mercredi 4 octobre par le biais de son avocat après avoir été interrogée par le FBI.

Considérée comme l'unique "personne d'intérêt" dans l'enquête sur la fusillade la plus meurtrière de l'histoire des États-Unis, cette Australienne de 62 ans est arrivée mercredi à Los Angeles depuis les Philippines. "Il n'a jamais rien dit, ou fait, à ma connaissance, qui fasse penser en quoi que ce soit à un avertissement que quelque chose d'horrible (...) allait se produire", a déclaré Marilou Danley dans un communiqué lu à des journalistes par son avocat. "Cela ne m'a jamais effleuré l'esprit, de quelque manière que ce soit, qu'il préparait une action violente contre quiconque", a-t-elle ajouté. Son avocat, Matt Lombard, a assuré qu'elle "coopérait pleinement" avec le FBI et la police de Las Vegas.

Rien ne permet de lier le massacre au "terrorisme", a, par ailleurs, répété mercredi soir un responsable du FBI, lors d'une conférence de presse. Aucun complice présumé n'a été interpellé, a-t-il ajouté.

"Une vie secrète qui ne sera sans doute jamais totalement comprise"

Embusqué depuis une chambre d'hôtel au 32e étage, Stephen Paddock, un retraité de 64 ans qui avait amassé une quarantaine d'armes, a tué 58 personnes et en a blessé plus de 500 autres dimanche soir, dans un concert en plein air à Las Vegas. Il s'est ensuite donné la mort avant l'arrivée de la police qui, pour l'instant, n'a pas établi les motifs de son geste.

Les enquêteurs, qui n'ont pour le moment trouvé aucune trace de sa complicité, ont notamment interrogé Marilou Danley sur un virement de 100 000 dollars fait par Stephen Paddock vers les Philippines avant l'attaque, et l'ont questionné sur un éventuel changement de comportement de son conjoint. Elle a expliqué qu'il lui avait acheté un billet d'avion pour rendre visite à sa famille dans les Philippines et lui avait envoyé de l'argent pour y acheter un bien immobilier. Arrivée le 25 septembre dans les Philippines, elle pensait qu'il s'apprêtait à rompre avec elle, a-t-elle ajouté.

Le shérif du comté de Clark, Joseph Lombardo, a confié mercredi à des journalistes avoir du mal à croire que l'assaillant soit parvenu à assembler seul un tel arsenal. "Ce que nous savons, c'est que Stephen Paddock est un homme qui a passé des décennies à amasser des armes et des munitions, à vivre une vie secrète, qui ne sera sans doute jamais totalement comprise", a-t-il ajouté. Les enquêteurs s'intéressent notamment à l'achat de plus de 30 armes à feu par le retraité en octobre 2016, susceptible d'avoir été déclenché par un événement personnel, a-t-il poursuivi.

Donald Trump a loué mercredi à Las Vegas le courage des survivants du massacre qui ont risqué leur vie pour venir en aide à d'autres victimes alors que les balles continuaient à siffler.

Avec Reuters

Première publication : 05/10/2017

  • ÉTATS-UNIS

    Tuerie de Las Vegas : les habitants unis et solidaires dans la douleur

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Tuerie de Las Vegas : le débat rituel sur les armes à feu fait son retour

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le tireur de Las Vegas, riche retraité inconnu de la police, "soldat" selon l'EI

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)