Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

Maduro affirme qu'Ankara et Caracas partagent une vision d'un "monde différent"

© AFP | Les présidents turc Recep Tayyip Erdogan et vénézuélien Nicolas Maduro à Ankara, le 6 octobre 2017

ANKARA (AFP) - 

Le président vénézuélien Nicolas Maduro, confronté à une grave crise politique et économique dans son pays, a vanté une vision commune avec la Turquie d'un "monde différent", après une rencontre avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan à Ankara.

"Nous voulons ouvrir une nouvelle ère dans les relations entre le Venezuela et la Turquie", a déclaré M. Maduro lors d'une conférence de presse conjointe avec M. Erdogan.

"Nous croyons en un monde différent, en un monde meilleur. (...) Ceci n'est pas seulement possible, c'est nécessaire", a-t-il ajouté, évoquant "un monde multipolaire où chacun pourrait trouver sa place".

M. Maduro est largement décrié par l'Occident à cause de la violente répression d'une vague de manifestations hostiles au cours desquelles 125 personnes ont perdu la vie.

Commentant la situation au Venezuela, M. Erdogan a affirmé qu'"il n'y a pas de force plus grande que la volonté du peuple".

"Nous pensons que les interventions extérieures ne font qu'aggraver les problèmes", a ajouté le chef de l'Etat turc.

"Nous espérons que le Venezuela trouvera une solution à ses problèmes avec raison, dialogue et réconciliation".

Nicolas Maduro est à la recherche de nouvelles alliances alors que Washington a imposé des sanctions à Caracas, notamment l'interdiction de négocier sa dette et en particulier celle de PDVSA, l'entreprise pétrolière nationale. Le président américain Donald Trump a appelé fin septembre l'Union européenne à sanctionner elle aussi "le régime Maduro".

Avant Ankara, M. Maduro s'est ainsi rendu en Russie et au Bélarus cette semaine.

M. Erdogan a par ailleurs évoqué la construction d'une mosquée à Caracas et s'est félicité du fait que la compagnie aérienne turque Turkish Airlines poursuit ses vols vers le Venezuela.

"Bien que de nombreuses compagnies aériennes aient arrêté leurs vols pour le Venezuela, Turkish Airlines n'a pas laissé le peuple vénézuélien seul", a déclaré M. Erdogan.

© 2017 AFP