Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

Donald Trump et Emmanuel Macron : "bromance", "pellicules"... et Iran

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vincent Bolloré en garde à vue, le PDG entendu sur ses concessions portuaires en Afrique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Entre Donald Trump et Emmanuel Macron, des gestes de sympathie très remarqués

En savoir plus

LE DÉBAT

Emmanuel Macron aux États-Unis : Iran, Syrie, commerce, climat...les sujets qui fâchent

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Une femme fantastique" : rencontre avec l'actrice transgenre Daniela Vega

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Des mercenaires russes en Centrafrique"

En savoir plus

FOCUS

Israël : le grand flou du gouvernement autour du sort des migrants africains

En savoir plus

L’invité du jour

Jacky Moiffo : "Ils ont vendu mon frère", migrant du Cameroun

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Emmanuel Macron aux États-Unis : une visite pour renforcer les liens économiques

En savoir plus

EUROPE

Incident à Londres dans le quartier des musées, la piste terroriste écartée

© Niklas Halle'n/AFP | Plusieurs personnes ont été blessées samedi dans la capitale anglaise.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/10/2017

Une voiture a fait plusieurs blessés dans le quartier des musées à Londres. L'enquête s'oriente vers un accident de la route alors que les premières informations avaient pu faire penser à un attentat à la voiture bélier.

Samedi 7 octobre, la police britannique a confirmé que plusieurs personnes avaient été blessées dans l'ouest de Londres, dans le secteur du Musée d'histoire
naturelle.

D'après des médias britanniques, une voiture a heurté des piétons devant le musée. La police dit être intervenue sur une collision.

L'enquête, a précisé Scotland Yard dans un communiqué, s'oriente vers un accident de la route et il ne s'agit pas "d'un incident lié au terrorisme".

Les premières informations avaient pu faire penser à un attentat à la voiture bélier, alors que le Royaume-Uni a été frappé par cinq attentats en six mois depuis le début de l'année.

"Nous avons traité 11 patients, la plupart pour des blessures à la tête et aux jambes, et hospitalisé neuf d'entre eux", ont indiqué le services ambulanciers de la ville, la police soulignant qu'aucune des victimes n'était en danger de mort.

Lui-même blessé, et hospitalisé dans un premier temps, le conducteur a été interpellé et se trouvait en fin d'après-midi en détention dans un poste de police du nord de Londres, selon le communiqué de la police.

Un témoin a raconté à l'AFP avoir vu des scènes de panique. "J'étais près de la station de métro South Kensington, il y avait beaucoup de policiers. Et puis soudain une policière a crié sur la foule de courir, et tout le monde est parti dans un mouvement de panique, beaucoup de gens criaient", a-t-il déclaré.

Avec Reuters et AFP

Première publication : 07/10/2017

COMMENTAIRE(S)