Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme a 6 jours du scrutin

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

SPORT

Football : la France domine le Bélarus et se qualifie pour le Mondial-2018

© Pierre René-Worms, FMM | Les Bleus se sont qualifiés pour la Coupe du monde 2018.

Vidéo par Benoît PERROCHAIS

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 11/10/2017

Solide face à une faible équipe du Bélarus, la France s’est logiquement imposée (2-1), mardi, au Stade de France. Un succès qui lui permet de composter son billet pour la Coupe du monde 2018, que la Russie organisera du 14 juin au 15 juillet.

C'est un grand "ouf" de soulagement pour le football français. Sous la pression de la Suède et contraints à un dernier effort, les Bleus ont parfaitement géré la réception du Bélarus, mardi 10 octobre au Stade de France. Vainqueurs 2-1 après une prestation correcte, les hommes de Didier Deschamps ont décroché leur qualification directe pour la Coupe du monde 2018, que la Russie accueillera l’été prochain.

Dans un Stade de France à guichets fermés, les Tricolores devaient gagner pour ne pas avoir à se soucier du résultat d’un indécis Pays-Bas - Suède. Face à un adversaire largement à sa portée, bon dernier du groupe A, les Bleus n’ont pas eu à forcer leur talent. Au terme d’un premier acte largement maîtrisé, ils sont rentrés aux vestiaires avec deux buts au compteur, par Griezmann (1-0, 27e) et Giroud (2-0, 33e), et un avantage minime, qui aurait pu être plus large si les visiteurs n’avaient pas marqué par Saroka sur leur seule opportunité (2-1, 44e).

Mise en veille

Puis, au retour des vestiaires, les Français sont retombés dans leurs travers. Brouillons, peu appliqués, ils se sont même fait peur sur une contre-attaque d’école bélarusse, conclue par un énorme raté de Saroka (64e), finalement signalé en position de hors-jeu. Difficile de savoir à ce moment précis si les Bleus avaient été tenus au courant du scénario batave : à Amsterdam, la Suède avait déjà très probablement dit adieu à la qualification directe, en étant menée 2-0 dès la pause.

Reste qu’informés ou non, les hommes de Didier Deschamps ont clairement manqué d’application durant le second acte, ne parvenant jamais ou presque à se montrer dangereux. Et même si, comme face à la Bulgarie en fin de semaine précédente, la prestation des Bleus n’a pas pleinement convaincu, l’essentiel a été fait. Victorieuse même sans briller, la France sera bien présente à la Coupe du monde 2018 – sa sixième consécutive – et ce, sans passer par les barrages. Une première depuis 2006, ce qui constitue déjà un petit exploit en soi.
 

Première publication : 10/10/2017

  • FOOTBALL

    Mondial-2018 : victorieux en Bulgarie, les Bleus se rapprochent de la Russie

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mondial-2018 : en Bulgarie, les Bleus veulent faire un pas de plus vers la Russie

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Toujours banni des Bleus, Karim Benzema prolonge avec le Real Madrid

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)