Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

One Planet Summit : Sans les Etats-Unis, qui va payer pour le climat ?

En savoir plus

FOCUS

En Espagne, le Tage est en danger

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La "très grande mélancolie" de Lamia Ziadé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, la Lune, Mars, et au-delà"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La finance verte peut-elle (vraiment) aider la planète ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'exploration du monde, c'est la nature humaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : 160 pompiers tentent de sauver le marché de Bamako

En savoir plus

LE DÉBAT

Laurent Wauquiez : quel projet pour la droite ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sahel : "L'ennemi a évolué, mais nous aussi", selon l'amiral Isnard

En savoir plus

Hand: le PSG surclasse Saran et reprend la tête

© AFP | L'ailier du PSG Luc Abalo face à Veszprem lors du Final Four, le 3 juin 2017 à Cologne

PARIS (AFP) - 

Le Paris Saint-Germain handball a préservé son invincibilité en surclassant Saran (36-28), jeudi en clôture de la 5e journée de D1 dans le Loiret, et rejoint Montpellier en tête du classement.

Grâce à une meilleure différence de buts, les Parisiens occupent la première place devant le club héraultais qui a lui aussi remporté ses cinq premiers matches de la saison, le dernier à Cesson-Rennes (28-23) mercredi.

L'armada de la capitale n'a pas fait de détails face au deuxième plus petit budget de l'élite, qui avait assuré son maintien lors de l'ultime journée en juin, et a su contenir le meneur de jeu espagnol Chema Rodriguez (0 but).

A la pause, Luc Abalo (8 buts, meilleur marqueur) et ses partenaires avaient déjà fait le trou (17-11) grâce aux nombreuses pertes de balles adverses (14 contre 7).

L'écart a enflé au retour des vestiaires pour grimper jusqu'à +14 (30-16) après deux buts consécutifs du jeune ailier gauche Dylan Nahi (17 ans), appliqué au relais de la vedette allemande Uwe Gensheimer.

Fabien Courtial, l'entraîneur de Saran, a demandé lors d'un temps mort à ses joueurs de terminer la partie "dignement".

Ces derniers l'ont écouté et ont fait dégonfler un peu l'écart les séparant des Parisiens grâce notamment à une bonne rentrée du gardien Alexis Poirier et l'efficacité de Japhet-Romuald Kolle (4/4).

© 2017 AFP