Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d’Ivoire : L’appel "au dialogue" de Guillaume Soro

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Crise en Catalogne : les médias publics dans le viseur de Madrid

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Corée du Nord : pour Séoul, "il est encore temps" de négocier

En savoir plus

FOCUS

Chili : la version officielle de la mort de Pablo Neruda scientifiquement contredite

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ayo, le Nigeria aux couleurs de "Paname"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un plébiscite en Vénétie pour l'autonomie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après la jungle de Calais, un nouvel espoir"

En savoir plus

Le bitcoin grimpe à un nouveau sommet historique, au-dessus de 5.000 dollars

© AFP | Le Bitcoin n'a pas de cours légal et n'est pas régi par une banque centrale ou un gouvernement mais par une vaste communauté d'internautes

LONDRES (AFP) - 

Le cours du bitcoin, moyen de paiement virtuel qui n'est pas régulé, a atteint jeudi un niveau jamais vu depuis son lancement il y a plus de huit ans et demi, montant à plus de 5.000 dollars pour un bitcoin.

Vers 08H20 GMT (10H20 à Paris), le cours de la crypto-monnaie est monté à un nouveau sommet historique, à 5.183,97 dollars pour un bitcoin, selon des chiffres agglomérés par le fournisseur de données financières Bloomberg, avant de s'installer par la suite au-dessus de 5.000 dollars.

Le bitcoin ne valait que quelques cents à son lancement en février 2009 par un ou plusieurs informaticiens se cachant sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto.

Le bitcoin, système de paiement de pair-à-pair qui se base sur la technologie dite "blockchain" ou "chaîne de blocs", est présent sur des plateformes d'échange spécifiques et non sur des marchés régulés. Il n'a pas de cours légal et n'est pas régi par une banque centrale ou un gouvernement mais par une vaste communauté d'internautes.

Son point fort pour ses partisans est qu'il ne peut ainsi pas être soumis à la tentation de la "planche à billets", mais ces critiques soulignent son opacité et extrême volatilité, dénonçant la création d'une bulle spéculative.

© 2017 AFP