Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Samy Gemayel : "Au Liban, le Hezbollah dicte au gouvernement sa politique étrangère"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Lulendo, maître des rythmes de la forêt

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Allemagne : l'apprentissage de la langue, clé de l'intégration

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Panne et pagaille à l'aéroport d'Atlanta

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les sommets de la honte"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Guy Verhofstadt : "L'avenir de nos régions ne se trouve pas dans le séparatisme"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dimitris Avramopoulos : "L'Union européenne fait son devoir moral et légal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

Sports

La justice suisse ouvre une procédure pénale contre le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi

© Franck Fife, AFP | Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG et homme de confiance de l'émir du Qatar (archives).

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/10/2017

La justice suisse a ouvert une procédure pénale contre Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG et PDG de la société BeIn Media Group et, Jérôme Valcke, ancien nuémro 2 de la Fifa, dans le cadre d'une enquête pour corruption.

La justice helvète a ouvert une procédure pénale contre Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG et PDG de la société beIn Media Group et, Jérôme Valcke, ancien secrétaire général de la Fifa, dans le cadre d'une enquête pour corruption "avec l’octroi de droits média pour les Coupes du monde de football".

C’est le ministère public de la Confédération (MPC) qui a fait cette annonce jeudi. Une enquête a été ouverte le 20 mars 2017 pour "soupçon de corruption privée, d'escroquerie, de gestion déloyale et de faux dans les titres", a indiqué le MPC, précisant qu'une opération "coordonnée [a été] menée dans plusieurs pays [dans le cadre de cette procédure]".

Le groupe beIN Media "réfute toutes les accusations portées" par la justice. "Le groupe collaborera pleinement avec les autorités et attend sereinement les suites de l'enquête", poursuit la société dans un communiqué transmis à l'AFP.

Perquisition au siège parisien de BeIn Sports France

Le siège parisien de BeIn Sports France a été perquisitionné par deux magistrats du parquet national financier (PNF), assistés d'enquêteurs de l'office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), a annoncé le PNF dans un communiqué.

Jérôme Valcke, suspendu pour dix ans pour d'autres faits de corruption, est soupçonné d'avoir "accepté des avantages indus en lien avec l'octroi de droits média dans certains pays de la part d'un homme d'affaires dans le domaine des droits sportifs en ce qui concerne les Coupes du monde de football de la FIFA de 2018, 2022, 2026 et 2030 et de la part de Nasser Al-Khelaïfi en ce qui concerne les Coupes du monde de la FIFA de 2026 et 2030", a ajouté le MPC.

L’ancien bras droit de l'ex-président de la Fifa Sepp Blatter lui aussi suspendu, a été auditionné jeudi en Suisse en qualité de prévenu, l'équivalent du statut de mis en examen, par des représentants du MPC. Il a quitté libre jeudi soir les bureaux du MPC à Berne et "conteste la totalité des accusations", a indiqué son avocat à l'AFP.

Avec AFP et Reuter

Première publication : 12/10/2017

  • Demain à la une

    Scandale de la FIFA : quelle peine pour l’ex-président du Honduras ?

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le Tribunal arbitral du sport confirme la suspension de Sepp Blatter

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)