Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme a 6 jours du scrutin

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

Economie

Airbnb construit son premier immeuble d'habitation en Floride

© Lionel Bonaventure, AFP | Le premier immeuble Airbnb se situera à 20 minutes en voiture de Disney World, en Floride.

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 13/10/2017

Un premier immeuble "made by" Airbnb va voir le jour en Floride. Un nouveau type de bâtiment appelé à se multiplier dans les années à venir.

L’adresse exacte n’est pas encore connue. Mais on sait déjà que le premier immeuble d’habitation conçu par Airbnb sera situé non loin de Disney World, à Kissimmee, en Floride. Parfait pour les touristes de passage.

Le célèbre service de location d’appartements entre particuliers a annoncé, jeudi 12 octobre, le lancement de Niido, son projet de complexes d’appartements destinés à faciliter les relations parfois tendues entre les propriétaires et les locataires qui veulent arrondir leurs fins de mois grâce à Airbnb.

Copain-copain

Le premier immeuble de cette nouvelle expérience à Kissimmee sera construit par le promoteur immobilier local Newgard, qui deviendra aussi propriétaire des murs. Mais le nom d’Airbnb sera apposé sur l’entrée du bâtiment, contenant 324 appartements et censé accueillir ses premiers locataires début 2018. La start-up californienne, valorisée à 31 milliards de dollars, compte bien en faire l’immeuble témoin de sa capacité à faire copain-copain avec tout le monde.

L’ensemble sera agencé un peu à la manière d’un hôtel. Les portes s'ouvriront grâce à un badge, il existera des espaces communs, comme des salles de réunion, et Airbnb a prévu d’offrir une gamme de services allant du nettoyage des appartements au gardiennage. Une application mobile dédiée permettra aussi de gérer la location à distance.

Les locataires pourront sous-louer leur appartement à des touristes jusqu’à 180 jours par an (alors que la limite aux États-Unis est de 90 jours en moyenne) sans craindre de subir les foudres de leur propriétaire. Airbnb sait que le sujet est sensible. L’entreprise Aimco, qui gère plus de 50 000 appartements aux États-Unis, fait par exemple la chasse aux locataires qui passent par Airbnb et a même assigné la start-up en justice pour qu’elle retire de son site des annonces d’appartements dans certains de ses immeubles.

Ambiance beaucoup plus sereine prévue à Niido, où les locataires doivent signer un contrat qui organise la répartition des profits tirés de la sous-location. Ils pourront toucher 75 % des revenus, tandis que le propriétaire recevra le reste. Airbnb collectera sa commission habituelle de 3 %. "Nous voulons montrer que ces locations ne se font pas en secret. Ce partenariat montre comment les propriétaires, les promoteurs et Airbnb peuvent travailler ensemble", a expliqué Jaja Jackson, directeur des partenariats pour le site.

Bras de fer avec les hôtels

Le site espère que cet immeuble n’est que le premier d’une longue série. Le promoteur immobilier Newgard partage l’enthousiasme de son partenaire californien et projette de construire 2 000 appartements pour le compte d’Airbnb d’ici deux ans en Floride. D’autres immeubles Niido sont prévus dans plusieurs autres villes du sud des États-Unis, comme Nashville (Tennessee) ou Charleston (Caroline du Sud).

L’initiative vise également à rassurer les autorités locales. Plusieurs villes, comme Paris, estiment qu’Airbnb contribue à la flambée des prix de l’immobilier : les propriétaires préfèrent passer par le site plutôt que de louer sur le long terme, ce qui diminue le nombre de logements disponibles et fait ainsi grimper les prix. Les appartements de l’immeuble Niido doivent être occupés avant de pouvoir être mis sur le site de location entre particuliers.

Mais ce projet ne va pas arranger les rapports entre Airbnb et les hôtels. Le nouvel immeuble n’est pas seulement doté de services dignes d’un hôtel, le concept ressemble de très près à ce que certaines chaînes font déjà. Des groupes comme Marriott ou Ascott (Citadines Apart'hotels) proposent des offres similaires entre la chambre d’hôtels et l’appartement. Décidément, Airbnb n’a pas fini d’empêcher l’industrie hôtelière de dormir sur ses deux oreilles.

Première publication : 13/10/2017

  • TOURISME

    Airbnb : les amendes infligées aux loueurs de meublés touristiques explosent à Paris

    En savoir plus

  • FRANCE

    Airbnb, un succès qui rapporte peu au fisc français

    En savoir plus

  • INTERNET

    Airbnb face à des cas de racisme et de discrimination sexuelle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)