Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme à six jours de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

Allemagne: la première de Heynckes sur le banc du Bayern Munich

© AFP | Le nouvel entraîneur du Bayern Munich Jupp Heynckes entouré par ses joueurs au siège de l'équipementier Audi, le 11 octobre 2017 à Ingolstadt

BERLIN (AFP) - 

Tous les yeux seront rivés samedi vers Munich où Jupp Heynckes sera pour la première fois sur le banc du Bayern contre Fribourg, pour une 8e journée de Bundesliga qui débute vendredi par le match de mal-classés Stuttgart-Cologne.

Après le psychodrame du limogeage de Carlo Ancelotti, et le rappel de l'entraîneur retraité de 72 ans, vainqueur du triplé en 2013, le Bayern Munich, actuel deuxième, va devoir démontrer qu'il est assez fort pour viser de nouveau le titre, malgré ses cinq points de retard sur le leader Dortmund.

En championnat, les Bavarois restent sur deux matches nuls consécutifs 2-2 en Bundesliga, à chaque fois après avoir mené 2-0 (contre Wolfsburg et Hertha Berlin).

Dans ce qui constitue la grosse affiche de la journée, le Borussia Dortmund accueille samedi à 18h30 Leipzig, quatrième avec six points de retard.

L'ambiance sera tendue: le match avait donné lieu à de graves incidents l'an dernier lorsque des ultras de Dortmund avaient attaqué des supporteurs de Leipzig, un club accusé par certains de n'être qu'un vecteur de publicité pour Red Bull et de trahir la sacro-sainte "tradition allemande" des clubs populaires. Le Borussia avait été sanctionné par la fermeture pour un match de sa mythique tribune sud, surnommée "Le Mur Jaune".

Les ultras ont prévu une "marche de protestation" samedi avant le match et un déploiement de police exceptionnel a été annoncé. Le RB Leipzig a pour sa part loué les services d'une société de sécurité pour protéger son équipe.

Par ailleurs, le match avancé de vendredi soir verra le promu Stuttgart, 14e avec 7 points, recevoir la lanterne rouge Cologne. Autrefois place forte du football allemand, le "FC Köln" a laissé partir à l'intersaison son buteur français Anthony Modeste, auteur de 25 réalisations la saison dernière, et a perdu ses six premiers matches consécutivement. Le club rhénan, toujours en course en Europa League, est bon dernier de la Bundesliga avec un seul point et seulement deux buts marqués (contre 15 encaissés) en sept journées.

Programme (en heures françaises):

Vendredi 13 octobre

(20h30) Stuttgart - Cologne

Samedi 14 octobre

(15h30) Hoffenheim - Augsbourg

Berlin - Schalke

Mayence - Hambourg

Hanovre - Francfort

Bayern Munich - Fribourg

(18h30) Dortmund - Leipzig

Dimanche 15 octobre

(15h30) Leverkusen - Wolfsburg

(18h00) Brême - Mönchengladbach

© 2017 AFP