Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Namibie : des communautés massacrées au début du 20e siècle demandent réparation à l’Allemagne

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Dilma Rousseff : "Le procès de Lula est truffé d'erreurs"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mike Pence, messianique devant la Knessset"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le 48ème forum de Davos ouvre ses portes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Merci qui? Merci François Hollande"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

George Weah : la légende du football officiellement président du Liberia

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Afrine : une balle dans le pied d'Erdogan ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Guerre en Syrie : les Kurdes, grands perdants du conflit ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Guerre en Syrie : les Kurdes, grands perdants du conflit ? (partie 1)

En savoir plus

Afrique

Présidentielle au Liberia : George Weah et Joseph Boakai s'affronteront au second tour

© Issouf Sanogo, AFP | Décompte des bulletins dans un bureau de vote de Monrovia, la capitale, le 10 octobre 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/10/2017

Le sénateur George Weah, légende du football, et le vice-président Joseph Boakai, s'affronteront au second tour de la présidentielle au Liberia, a annoncé dimanche la Commission électorale.

Le sénateur George Weah, légende du football, et le vice-président Joseph Boakai s'affronteront au second tour de la présidentielle au Liberia, aucun candidat n'ayant obtenu la majorité absolue au premier tour, a annoncé dimanche 15 octobre la Commission élecorale.

Après le dépouillement de près de 96 % des bulletins, l'ancien joueur de Monaco et du Paris Saint-Germain, récompensé par le Ballon d'or en 1995, est crédité de 39 % des suffrages.

Le vice-président Joseph Boakai arrive, lui, en deuxième position avec 29,1 % dans un scrutin auquel ont participé un peu plus de 1,5 million d'électeurs.

Alternance démocratique : "Tous les Libériens sont prêts"

L'avocat Charles Brumskine est troisième avec 9,8 % des suffrages. Avec moins de 5 % des circonscriptions restant à compter, il est mathématiquement impossible que l'issue de ce premier tour puisse être modifiée.

En 2005, George Weah avait été battu par Ellen Johnson Sirleaf, première femme portée à la présidence d'un État africain, qui a été reconduite ensuite en 2011.

Le Liberia, où deux guerres civiles ont fait rage entre 1989 et 2003, n'a pas connu d'alternance démocratique depuis 1944. "Nous pensons que tous les Libériens sont prêts pour ce processus", a déclaré, jeudi 12 octobre, la présidente sortante.

Avec Reuters et AFP

Première publication : 15/10/2017

  • LIBERIA

    Liberia : les électeurs en masse aux urnes pour la présidentielle

    En savoir plus

  • LIBERIA

    Présidentielle au Liberia : les favoris pour succéder à Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • LIBERIA

    Entre fierté et crainte, le Liberia reprend la main sur sa sécurité

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)