Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

Tarantino savait pour Weinstein et regrette de n'avoir rien dit

© GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives | Quentin Tarantino le 10 août 2017 à Los Angeles

LOS ANGELES (AFP) - 

Le réalisateur américain Quentin Tarantino a révélé jeudi qu'il était au courant depuis des décennies des pratiques de son ami et producteur Harvey Weinstein, accusé de harcèlement sexuel et de viols par près de 40 actrices, et contre qui la police de Los Angeles a ouvert une enquête mardi.

"J'en savais suffisamment pour réagir plus que ce que je n'ai fait", a expliqué le réalisateur, qui a travaillé sur de nombreux projets avec le producteur, dans une interview au New York Times.

"C'était plus que les rumeurs habituelles, les ragots. Ce n'était pas des +on dit+. Je savais qu'il avait fait plusieurs de ces choses", a également déclaré Tarantino en référence au magnat d'Hollywood qui a produit plusieurs de ses plus gros succès, comme "Kill Bill" ou "Pulp Fiction".

Mira Sorvino, son ancienne compagne, lui a notamment fait part d'attouchements non consentis de la part de M. Weinstein, mais le réalisateur a "mis de côté" de son propre aveu cet incident, qui n'était pourtant pas le seul dont il avait eu connaissance.

La police de Los Angeles (LAPD) a également confirmé jeudi soir avoir ouvert une enquête visant Harvey Weinstein pour une agression sexuelle qui remonterait à 2013.

Le porte-parole de la LAPD n'a pas identifié la victime, mais selon plusieurs médias il s'agirait d'une actrice et mannequin italienne.

"J'aurais aimé avoir agi de façon responsable devant ce que j'ai entendu", a également déclaré Quentin Tarantino, qui a précisé "espérer" que les révélations autour de Harvey Weinstein n'affecteraient pas la popularité de ses films auprès du public.

© 2017 AFP