Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le "vendredi noir" débarque en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : "je ne suis pas à vendre"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Morgan Tsvangirai met en garde contre une extension du système Mugabe

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants esclaves en Libye : l'Europe coupable ?

En savoir plus

POLITIQUE

Emmanuel Macron face aux maires : jacobin ou girondin?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Seal : "C’est un honneur pour moi de chanter des classiques du jazz"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : une ouverture au tourisme sans danger?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Poutine, maître du jeu en Syrie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le manque de 'culture financière' des Français"

En savoir plus

Boxe: Murata-N'Dam, après la controverse, la revanche

© AFP/Archives | Le boxeur français Hassan N'Dam face au Japonais Ryota Murata, le 20 mai 2017 à Tokyo

TOKYO (AFP) - 

Le Français d'origine camerounaise Hassan N'Dam, sacré champion WBA des poids moyens après un premier duel à l'issue controversée en mai, et le Japonais Ryota Murata se retrouvent pour une revanche très attendue dimanche à Tokyo.

Battu à la surprise générale le 20 mai, déjà dans sa capitale, Murata ne manque pas de motivation au moment de venger sa première défaite en 13 combats professionnels depuis 2013.

"Cette fois, il n'y aura pas de sourire dans la préparation, pas comme la dernière fois", a-t-il promis aux médias. "Je suis totalement concentré sur le combat."

Mais N'Dam, qui affiche 36 victoires pour 2 défaites, sait désormais à quoi s'attendre.

"Je suis sûr à 1000% de battre à nouveau Murata", clame le boxeur de 33 ans, qui avait paru aussi surpris que son adversaire en se voyant accorder la victoire.

"Je suis tombé la dernière fois mais Murata ne me touchera pas cette fois. Il ne m'approchera pas", a-t-il assuré.

Le champion olympique de Londres en 2012, âgé de 31 ans, avait en effet nettement dominé son adversaire, le mettant même au sol par un crochet du droit dans la quatrième reprise.

- 'Réparer cette erreur' -

La WBA avait dans la foulée exigé un nouveau combat et suspendu pour six mois les deux juges qui avaient donné le Français vainqueur aux points (116-111, 115-112), alors que le troisième avait vu une large victoire de Murata (117-110).

Le président de l'instance, Gilberto Mendoza, s'était même excusé de cette décision dans un communiqué.

"Après avoir jugé le combat, j'estime que le résultat final s'établit en faveur de Murata sur le score de 117-110. Je tiens donc à présenter mes excuses à Ryota Murata, à (son promoteur) Teiken Promotions et à tous les amateurs de boxe japonais", avait-il écrit.

"Il n'y a pas de mots pour réparer cette erreur (...) je suis déçu par cette controverse. Mon but est qu'il y ait des décisions claires et transparentes."

N'Dam, qui a participé sans succès aux jeux Olympiques de Rio en 2016 sous les couleurs du Cameroun, était champion par intérim depuis décembre et un KO expéditif infligé au Vénézuélien Alfonso Blanco après 22 secondes.

Il a également été champion au monde WBO des poids moyens par intérim en 2012.

Murata espère succéder à Shinji Takehara, l'unique Japonais à avoir décroché une ceinture mondiale catégorie poids moyens pour le compte de la WBA en 1995.

© 2017 AFP