Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 1 an à la Maison Blanche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Liberia : le président élu, George Weah prêt à relever les défis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Aide aux migrants : que dit la loi ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Sanseverino

En savoir plus

TECH 24

Reporty, l'application anti-délits ou pro-délation ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Gambie à l'heure d'une nouvelle ère post-Jammeh

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Avec les réformes de Macron, la France sur le retour ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Trump, un an après : derrière l'euphorie, une économie fragile ?

En savoir plus

#ActuElles

#MeToo : la France entre exception culturelle et changement de génération

En savoir plus

EUROPE

Pour la présidente du parlement catalan, Rajoy a commis un "coup d'État"

© Josep lago, AFP | Le président du gouvernement catalan Carles Puidgemont et la présidente du parlement régional catalan, Carme Forcadell, manifestent à Barcelone, samedi 21 octobre.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/10/2017

Pour la présidente du parlement catalan, la décision de Madrid de suspendre l'autonomie de la Catalogne s'assimile à un "coup d'État".

Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a annoncé, samedi 21 octobre, la suspension de l'autonomie de la Catalogne. Une décision que Carme Forcadell, la présidente du parlement catalan, a dénoncée comme un "coup d'État". Carles Puigdemont, le président de l'exécutif catalan, a réagi dans un discours en demandant au parlement régional de se réunir afin de répondre à l'injonction de Madrid.

Au moins 450 000 personnes ont défilé plus tôt dans l'après-midi à Barcelone, la capitale régionale, à l'appel de l'Assemblée nationale catalane (ANC) et Omnium, deux organisations de masse qui militent pour l'indépendance de la région. Après les propos du Premier ministre Rajoy, le mot d'ordre initial – protester contre le placement en détention de leurs dirigeants, Jordi Sanchez et de Jordi Cuixart, accusés de sédition – s'est vite transformé en ralliement pour une proclamation rapide de l'indépendance.

Revivez les évènements de la journée du samedi 21 octobre en direct :

Première publication : 21/10/2017

  • CATALOGNE

    Madrid reprend le contrôle de la Catalogne et annonce des élections dans les six mois

    En savoir plus

  • CATALOGNE

    Crise en Catalogne : le FC Barcelone refuse d'être "un instrument manipulable"

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Indépendance de la Catalogne : Madrid et Barcelone temporisent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)