Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

Député LREM visé par une plainte: "La justice doit trancher", estime Schiappa

© AFP/Archives | La secrétaire d'Etat à l'Egalité, Marlène Schiappa le 20 octobre 2017 à Paris

PARIS (AFP) - 

Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l?Égalité entre les femmes et les hommes, a estimé lundi sur LCP que "la justice doit trancher le cas" du député LREM Christophe Arend visé par une plainte pour harcèlement sexuel et agression sexuelle.

"Il y a présomption d'innocence jusqu'à la condamnation, mais s'il était mis en examen ou condamné je pense que sa place ne pourrait plus être à l'Assemblée nationale", a dit la secrétaire d'Etat.

"Mais la justice doit trancher et nous dire ce qu'il en est", a-t-elle ajouté.

"Quand on est député (...) le droit commun s'applique et doit s'appliquer, il ne doit pas y avoir de protection particulière pour les députés à cet égard", a-t-elle ajouté.

Christophe Arend est visé par une plainte de son ex-assistante parlementaire pour harcèlement sexuel et agression sexuelle. Le député de Moselle "conteste les faits" et a "déposé plainte pour dénonciation calomnieuse", selon son avocate.

dec/ao/gf

© 2017 AFP