Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Le brio", Camelia Jordana sur la voie de l’éloquence

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les espoirs déçus des Tunisiens de Bir Ali, 7 ans après la révolution

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Une actrice indienne menacée de mort, à cause d'un rôle au cinéma"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Uber piraté massivement

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"TPIY, dernier acte"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Émoticône hijab : la victoire de Rayouf Alhumedhi, lycéenne saoudienne

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Zimbabwe : La fin de l'ère Mugabe

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : scènes de liesse à Harare après la démission de Mugabe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hortefeux : "Si le président prend de bonnes initiatives pour les collectivités, nous le dirons"

En savoir plus

Tesla a conclu un accord en Chine pour construire une usine

© AFP/Archives | Tesla a conclu un accord en Chine pour construire une usine à Shanghai, selon le Wall Street Journal

WASHINGTON (AFP) - 

Le constructeur de voitures électriques Tesla a conclu un accord avec les autorités chinoises pour construire une usine de production à Shanghai, affirme le Wall Street Journal.

Tesla a obtenu des autorités de Shanghai de pouvoir s'installer dans la zone de libre-échange de la ville, mais sa production sera toujours sujette à une taxe d'importation chinoise de 25%, selon des sources proches du dossier citées par le journal dimanche.

Interrogée par l'AFP, la direction de Tesla a refusé de commenter, faisant seulement référence à son communiqué de juin où le groupe disait être intéressé par une implantation en Chine.

"Tesla travaille avec l'administration municipale de Shanghai pour explorer la possibilité d'établir une usine dans la région pour servir le marché chinois", avait déclaré Tesla à l'époque, ajoutant que le groupe serait prêt à en dire plus "d'ici la fin de l'année".

Le marché chinois est un important objectif pour Tesla et nous continuons à évaluer le potentiel de plusieurs sites de production dans le monde pour fournir ces marchés locaux", avait ajouté le constructeur de la Silicon Valley.

"Même si nous allons maintenir l'essentiel de notre production aux États-Unis, nous avons besoin de construire des unités locales pour nous assurer que notre production est abordable sur ces marchés", avait ajouté le groupe.

La Chine pousse au développement des véhicules électriques. Pékin a récemment confirmé qu'il imposerait à partir de 2019 aux constructeurs des quotas de ventes de "voitures propres". Les groupes automobiles étrangers se précipitent pour créer des filiales communes avec des constructeurs chinois afin de doper leur production sur ce créneau.

© 2017 AFP