Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DEMAIN À LA UNE

Mali : l'enjeu de la sécurité pour la présidentielle

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Pakistan : des législatives sous haute tension

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mokobé, le retour gagnant d'un poids lourd du rap français

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Jean-Marc Ferry : "L'Italie n'est pas structurellement xénophobe"

En savoir plus

FOCUS

Après 33 ans au pouvoir, le Cambodgien Hun Sen en passe d'être réélu

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Benalla : "L'État tétanisé"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Benalla : "Macron, un silence qui fait du bruit"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"Ici l'Europe", le best of : fractures et défis dans l'UE

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L'automobile perd l'un de ses grands pilotes d'industrie

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 24/10/2017

"Bientôt la fin du feuilleton des Constructifs"?

Dans cette revue de presse du mardi 24 octobre : est-ce la fin du feuilleton des "Constructifs" qui agite la droite depuis six mois ? La Centrafrique s’affiche en Une de Libération. Enfin, la pelouse a-t-elle défavorisé les Parisiens lors du classico de dimanche ?

"Républicains : le poison des exclusions", titre L’Opinion. Le bureau politique du parti Les Républicains se réunit ce mardi soir pour (enfin ?) trancher le cas de cinq ministres et élus qualifiés de "Macron-compatibles" ou de "constructifs" - au premier rang desquels l’actuel Premier ministre, Edouard Philippe.

"Centrafrique, le pays que tout le monde a oublié". C’est la Une de Libération, qui écrit qu’un an après le retrait des troupes françaises de la force Sangaris, la République centrafricaine est de "nouveau livrée aux milices et replonge dans le chaos".

Enfin, sur un sujet bien plus léger, mais qui déchaîne les passions : lors du classico OM-PSG de dimanche, les Marseillais sont accusés par les Parisiens d’avoir mal arrosé la pelouse pour ne pas privilégier le jeu rapide de Neymar et de ses coéquipiers. C'est à lire dans le - très sérieux - journal Le Monde.

Par Axel MAY

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/07/2018 Sandrine GOMES

Affaire Benalla : "L'État tétanisé"

À la une de la presse, lundi, l'"État tétanisé" : cinq jours après la révélation de l'affaire Benalla, Emmanuel Macron reste mutique. Un silence intenable et qui "fait du bruit"....

En savoir plus

23/07/2018 Sandrine GOMES

Affaire Benalla : "Macron, un silence qui fait du bruit"

Les débats dans la presse lundi tentent de faire la lumière sur l'affaire Benalla et une communication "anachronique" d'Emmanuel Macron, pris à son propre "piège de...

En savoir plus

20/07/2018 REVUE-DE-PRESSE

Affaire Benalla : "Les voyous de l'État Macron"

À la Une de la presse vendredi, l’Élysée plus que jamais "dans la tourmente" avec l'affaire Alexandre Benalla, dans toute la presse française. Ce proche du président incarnerait...

En savoir plus

20/07/2018 Sandrine GOMES

Nouvelle loi fondamentale en Israël : "Un coup dur pour les minorités"

Dans la presse ce vendredi 20 juillet, de nombreuses voix s'élèvent en Israël pour dénoncer le coup dur porté aux droits des minorités après le vote de la nouvelle loi...

En savoir plus

19/07/2018 Florent RODO

"Ortega Basta"

Au menu de cette revue de presse du 19 juillet, les violences qui se poursuivent au Nicaragua, la polémique qui touche un collaborateur d'Emmanuel Macron, les récits d'agressions...

En savoir plus