Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

Jeux vidéo: football ou basket-ball, les sportifs de salon ont le choix

© AFP/Archives / Par Mehdi CHERIFIA | La présentation de Fifa 18, le 10 juin 2017 à Hollywood en marge du salon Electronic Entertainment Expo (E3)

PARIS (AFP) - 

Les amateurs de football et de basket-ball peuvent s'adonner cet automne à leur sport favori dans leur salon, avec le retour des deux jeux vidéo de référence en la matière: "Fifa" et "NBA 2K".

- Fifa 18 -

Jeu vidéo le plus vendu en France depuis plusieurs années, malgré la concurrence de "Pro Evolution Soccer" du studio japonais Konami, la série "Fifa" de l'éditeur américain Electronic Arts fait son retour, comme à chaque début d'automne.

Effectifs mis à jour, réalisation peaufinée... Ce nouveau volet apporte son lot habituel de changements. Même si le rythme des parties a été ralenti, la part belle est faite à l'attaque et il est désormais plus difficile de défendre face à Cristiano Ronaldo ou Neymar.

Côté ambiance, les développeurs ont su retranscrire l'atmosphère d'un vrai match et les joueurs sur le terrain, en tout cas pour les plus connus, ressemblent fortement à leurs modèles en chair et en os.

Le contenu est riche, avec notamment la présence d'une nouvelle saison de "L'Aventure", qui suit la carrière d'un footballeur fictif et le "Fifa Ultimate Team" qui permet de constituer l'équipe de ses rêves.

("Fifa 18" - Disponible sur Playstation 4, XBox One, Nintendo Switch et PC)

- NBA 2K18 -

Dominant sans partage le monde des parquets virtuels, "NBA 2K" réussit dans cette mouture estampillée 18 à améliorer sa copie.

Plus beau, plus fluide, plus réaliste... Cette production tutoie la perfection lorsqu'elle envoie le joueur sur le terrain et chaque partie donne l'impression de regarder une retransmission télévisée. De quoi ravir les fans des Chicago Bulls, Golden State Warriors ou Los Angeles Lakers.

La carrière, où il faut faire de son joueur la star du basket-ball au cours d'une aventure scénarisée, où alternent les matches et les négociations pour trouver un nouveau club ou un sponsor, est de retour.

Toutefois, ses à-côtés se révèlent plus discutables: la monnaie virtuelle, les points VC, est trop présente et, même s'il est possible de faire progresser son avatar sans en acheter, tout est fait pour inciter le joueur à sortir sa carte bancaire.

("NBA 2K18" - Disponible sur Playstation 4, XBox One, Nintendo Switch et PC)

- Gran Turismo Sport -

La période récente a été faste pour les amoureux des courses automobiles, grâce à la sortie de plusieurs titres de qualité dont "Project Cars 2" et "Forza Motorsport 7".

Dernier en piste: "Gran Turismo Sport", nouveau volet de la série de Polyphony Digital. Avec un premier écueil: le contenu se révèle assez chiche avec une quinzaine de circuits, dont seulement six qui existent réellement, et quelque 160 véhicules. Des nombres inférieurs à ceux de ses concurrents.

Epreuves pour apprendre à conduire, course simple contre des concurrents ou contre-la-montre: le joueur peut se lancer dans des épreuves très classiques en solo mais tout a ici été pensé pour les parties en ligne contre d'autres personnes, plus intéressantes. Dommage, cependant, qu'il faille attendre novembre pour voir arriver de vrais championnats sur internet.

Manette ou volant entre les mains, la conduite se révèle réaliste et agréable et des aides existent pour les conducteurs virtuels les moins chevronnés.

("Gran Turismo Sport" - Disponible sur Playstation 4)

Par Mehdi CHERIFIA

© 2017 AFP