Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason du système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

Culture

Appel aux dons : le Louvre cherche 10 millions d'euros pour le livre d'heures de François Ier

© Philippe Lopez / Pool / AFP | Le Louvre veut acquérir le Livre d'heures de François Ier, joyau d'enluminure de la Renaissance.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/10/2017

Dans le cadre de l'opération "Tous mécènes", le Louvre fait appel aux dons des Français et à LVMH pour acquérir le Livre d'heures de François Ier, dernier vestige des biens de la dynastie des Valois, vendu 10 millions d'euros par un collectionneur.

Le Louvre fait à nouveau appel à la générosité des Français. Le musée national espère récolter la somme d’un million d’euros pour acquérir le Livre d'heures [livre de prière] de François Ier, une pièce d'exception vendue 10 millions d'euros par un collectionneur londonien. Cinq millions sont financés par le groupe LVMH. Et Jean-Luc Martinez, président-directeur du Louvre a promis de lever quatre autres millions auprès de grands donateurs.

Le livre d’heures est un bijou exceptionnel, au croisement de l’orfèvrerie, de l’enluminure et de la joaillerie. © Louvre

Cet investissement de taille vaut plus du double du budget annuel d'acquisition du Louvre (5,2 millions d'euros). Mais ce joyau de l'orfèvrerie et d'enluminure de la Renaissance vaut son pesant d’or : il est le seul témoignage encore existant des biens de la dynastie des Valois disparus à la fin du XVIe siècle.

Cette œuvre est "sans équivalent dans les collections françaises et étrangères", a indiqué en conférence de presse Jean-Luc Martinez, le président du Louvre. Il a remercié "LVMH d'avoir dit oui à cette aventure très ambitieuse pour que cet objet redevienne une icône du musée du Louvre", a-t-il ajouté.

Les Français sont sollicités dans le cadre de l'opération "Tous mécènes". Le 25 octobre, 4 % de la somme avait été récoltée. Ils ont jusqu'au 15 février 2018 pour contribuer.

"Œuvre d'intérêt patrimonial majeur"

Le Livre d'heures comprend seize peintures et de nombreuses initiales décorées. Sa reliure en or émaillé est ornée de pierres précieuses et de deux grandes plaques de cornalines gravées (pierres semi-précieuses). Il est accompagné d'un signet, ou marque-page, en forme de colonne sertie de rubis et de turquoises.

Acquis par François Ier en 1538, le Livre d'heures est en Angleterre depuis le XVIIIe siècle. Il a appartenu à Jeanne d'Albret, reine de Navarre (1555-1572), nièce de François Ier et mère d'Henri IV qui en hérita à son tour. Marie de Médicis le céda plus tard au cardinal Mazarin. Apparu ensuite dans plusieurs collections privées britanniques, il est passé en vente pour la dernière fois en 1942  et est actuellement présenté dans l'exposition "François Ier et l'art des Pays-Bas" au Louvre.

Classé "œuvre d'intérêt patrimonial majeur", ce Livre d'heures est la "seule pièce d'orfèvrerie (avec une salière de Cellini à Vienne) à pouvoir être directement associée au souverain", et "la seule reliure précieuse française connue à ce jour pour les règnes de François Ier et des derniers Valois", souligne le Louvre.

Première publication : 25/10/2017

  • CULTURE

    Des expertises sont en cours pour percer le mystère de "la Joconde nue"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Vermeer, Rembrandt… les peintres hollandais investissent le Louvre

    En savoir plus

  • FRANCE

    En images : les descendants des rois de France vendent leurs trésors de famille

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)