Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"7 minutes contre le Franc CFA"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

La Grèce peut-elle couper le cordon financier avec l'UE sans danger ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Une choc du Time sur les séparations des familles de migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

Élections en Turquie : Recep Tayyip Erdogan menacé ?

En savoir plus

POLITIQUE

Migrants aux Etats-Unis : Donald Trump recule sur la séparation des familles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Faouiza Charfi : "Il est important que nos enfants aient une autre vision de l'islam"

En savoir plus

FOCUS

France : le fléau des déchetteries sauvages

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Universités françaises : la compétition internationale "pas forcément négative"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fête de la musique : Arat Kilo, au carrefour des influences

En savoir plus

EUROPE

L'inventeur du sous-marin Nautilus avoue avoir découpé le corps de la journaliste Kim Wall

© Scanpix Denmark/AFP/Archives | L'inventeur Peter Maden (D) discute avec un policier le 11 août 2017 dans le port de Dragoer.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/10/2017

L'inventeur danois Peter Madsen, soupçonné du meurtre de la journaliste suédoise Kim Wall à bord de son sous-marin en août 2017, a reconnu avoir découpé son corps, a indiqué lundi la police danoise. Il nie toujours l’avoir tué.

L'inventeur du sous-marin Nautilus est passé aux aveux. Peter Madsen, ingénieur danois de 46 ans, a reconnu avoir découpé le corps de la journaliste Kim Wall, qui avait embarqué avec lui le 10 août dernier dans le cadre d'un reportage. Il ne reconnaît en revanche toujours pas avoir tué la reporter suédoise de 30 ans.

"Peter Madsen a reconnu avoir découpé son cadavre et a dispersé les parties du corps dans la baie de Køge", à une cinquantaine de kilomètres au sud de Copenhague, ont déclaré les autorités danoises dans un communiqué.

Meter Madsen niait jusqu'alors avoir mutilé le cadavre et assurait que la journaliste était morte par accident, après avoir reçu la porte de l'écoutille d'accès à la tourelle de 70 kilos sur la tête. Il disait ensuite avoir jeté son corps à la mer. Selon la police, il affirme désormais que "Kim Wall est morte à la suite d'une intoxication au monoxyde de carbone dans le sous-marin alors que lui se trouvait sur le pont".

Madsen inculpé pour meurtre

Le 10 août, Peter Madsen avait embarqué Kim Wall à bord du sous-marin UC3 Nautilus, un submersible qu'il a conçu et construit. La journaliste indépendante souhaitait faire le portrait de cet ingénieur autodidacte obsédé par la conquête des mers et de l'espace.

Peter Madsen a été secouru le 11 août dans la matinée, avant le naufrage de son bâtiment, qu'il a admis avoir sabordé. Après d'intenses recherches en mer, le tronc décapité et amputé de Kim Wall a été découvert le 21 août dans la baie de Køge, par un cycliste. Début octobre, la police danoise annonçait avoir découvert la tête et les jambes de Kim Wall, dans cette même baie.

Peter Madsen, incarcéré depuis le 11 août, est inculpé de meurtre et d'atteinte à l'intégrité d'un cadavre.

Avec AFP

Première publication : 30/10/2017

  • MÉDIAS

    Disparition mystère au Danemark : la tête de la journaliste Kim Wall retrouvée

    En savoir plus

  • DANEMARK

    Disparition mystère au Danemark : le corps sans tête repêché est celui de Kim Wall

    En savoir plus

  • DANEMARK

    Mystère résolu dans l'affaire de la disparition d'une journaliste suédoise à bord d'un sous-marin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)