Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La guerre contre les mutilations génitales

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le brio", Camelia Jordana sur la voie de l’éloquence

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les espoirs déçus des Tunisiens de Bir Ali, 7 ans après la révolution

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Une actrice indienne menacée de mort, à cause d'un rôle au cinéma"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Uber piraté massivement

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"TPIY, dernier acte"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Émoticône hijab : la victoire de Rayouf Alhumedhi, lycéenne saoudienne

En savoir plus

EUROPE

Football : la victoire très politique du Gérone de Puigdemont contre le Real Madrid

© Josep Lago, AFP | Le modeste promu Gérone a dominé le grand Real (2-1), dimanche 29 octobre.

Vidéo par FRANCE 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/10/2017

Alors que la Catalogne a été mise sous tutelle, sa modeste équipe de Gérone a battu, dimanche, le géant du Real Madrid (2-1). Cette victoire hautement symbolique a une résonance toute particulière pour les indépendantistes.

Deux jours après la déclaration d’indépendance de la Catalogne, le petit club de Gérone a réalisé, dimanche 29 octobre, un exploit en dominant le grand Real Madrid (2-1) pour la 10e journée du Championnat d'Espagne. Cette rencontre avait une valeur hautement symbolique, puisque Gérone est le fief du président de la Catalogne, Carles Puidgemont.

Le tweet de Carles Puigdemont après la victoire de Gérone

L’ancien maire de la ville,  destitué par le gouvernement de Madrid pour avoir promulgué l’indépendance, n’a pas manqué de saluer ce succès. "La victoire du Gérone FC sur l'une des plus grandes équipes du monde est un bel exemple et une référence pour beaucoup de situations", a-t-il  ironisé sur son compte Twitter.

>> À lire sur France 24 : "Catalogne : la nouvelle crise qui embarrasse l’UE"

Le Real, en panne sèche

On prédisait à l'équipe de la capitale espagnole un accueil bouillant à Gérone, fief du séparatisme catalan, mais mis à part quelques sifflets à l'encontre d'un Cristiano Ronaldo très terne, l'accueil a été plutôt festif.  Il y a eu seulement en début de match des cris "Independencia" et "Llibertat", avec ici et là des drapeaux indépendantistes.

Sur la pelouse, les Madrilènes ont ouvert le score à la 12e minute par Isco sur une frappe repoussée de Cristiano Ronaldo. Mais les Catalans ont répliqué après la pause par deux buts en quatre minutes signés par Christian Stuani (54e) et Portu (58e).

Avec cette défaite, le Real est troisième du classement avec 20 points, à huit longueurs de Barcelone, invaincu depuis le début de la saison.

Avec AFP et Reuters

 

Première publication : 30/10/2017

  • ESPAGNE

    Des milliers de Catalans dans les rues de Barcelone pour défendre l'unité nationale

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Catalogne : la nouvelle crise qui embarrasse l’UE

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Catalogne : Carles Puigdemont en appelle à la démocratie pour s'opposer à Madrid

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)