Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MARDI POLITIQUE

Hortefeux : "Si le président prend de bonnes initiatives pour les collectivités, nous le dirons"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Brice Hortefeux : le poste de Castaner au gouvernement est "sensible, mais pas essentiel"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"La bataille des sexes" : l’égalité homme-femme en jeu

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le sort incertain des militaires transgenres

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Chancelière ch. partenaire, et plus si affinités"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement américain tente de bloquer la fusion AT&T - Warner Bros

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La chancelière chancelle"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Allemagne : le crépuscule d'Angela Merkel ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : Robert Mugabe lâché par son parti

En savoir plus

Afrique

En images : la renaissance du quartier juif de Marrakech

© Fadel Senna, AFP | Des juifs marocains et des touristes israéliens participent à une cérémonie religieuse à la synagogue de Marrakech, pour les fêtes de Souccot, le 12 octobre 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/10/2017

Dans la cité très touristique de Marrakech, au Maroc, le vieux quartier juif historique renaît peu à peu. Après avoir bénéficié d'un programme de rénovation, il attire de nombreux visiteurs étrangers.

Dans la cité de Marrakech, destination touristique phare au Maroc, les visiteurs sont de plus en plus nombreux à se balader dans les rues du quartier juif historique. Au cœur d'un vaste programme de rénovation depuis un peu plus de deux ans, ce dernier déjà bénéficié d'une enveloppe de 17,5 millions d'euros.

Rebaptisé Essalam ("la paix", en arabe) il y a une vingtaine d'années, il a repris début 2017 son nom originel "El Mellah", sur instruction du roi Mohammed VI, pour "préserver la mémoire historique des lieux" et "développer la vocation touristique" de Marrakech, selon le communiqué officiel. Les ruelles aux façades ocres ont retrouvé leur plaque en hébreu, celle qui abrite la synagogue est redevenue "Talmud Thora".

Avant les vagues de départs générées par la création de l'État d'Israël en 1948 et l'indépendance du Maroc de la France en 1956, le pays accueillait la plus importante communauté juive d'Afrique du Nord, de 250 000 à 300 000 âmes, selon les estimations. Il en resterait moins de 3 000 aujourd'hui au Maroc.

Au pied de l'Atlas, Marrakech comptait à elle seule plus de 50 000 juifs au dernier recensement de 1947, mais ils ne sont plus qu'une petite centaine aujourd'hui, souvent très âgés.

Avec AFP

Première publication : 31/10/2017

  • FRANCE

    L’ancien grand rabbin de France, Joseph Sitruk, est mort à l’âge de 71 ans

    En savoir plus

  • JÉRUSALEM

    La résolution concernant le mur des Lamentations a fait long feu à l'Unesco

    En savoir plus

  • FRANCE

    Cimetière juif profané : cinq mises en examen, le "mobile antisémite" retenu

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)