Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Colombie : la paix avec les Farc en danger ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Budget de la zone euro : Paris espère un accord "substantiel" à Berlin

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Thaïlande, le crime de lèse-canidé"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump: "C'est la faute d'Angela Merkel"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le PDCI, allié de Ouattara, rejette un "parti unifié"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Immigration : de l'Espagne aux Etats-Unis en passant par l'Allemagne, les voix s'élèvent

En savoir plus

FOCUS

Arménie : les ravages de la corruption sur l'environnement

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Anjan Sundaram : "Au Rwanda, l'État s’impose sur la réalité"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Humberto de la Calle : "Changer l'accord de paix avec les Farc serait une erreur historique monumentale"

En savoir plus

EUROPE

Harcèlement sexuel : Michael Fallon, le ministre britannique de la Défense démissionne

© Le ministre de la Défense britannique, Michael Fallon, a démissionné mercredi 1er novembre. | Tolga Akmen, AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/11/2017

Dans un article publié en début de semaine, le ministre de la Défense britannique, Michael Fallon, a été accusé d'avoir, en 2002, posé sa main sur l'un des genoux d'une journaliste. Suite à ses révélations, il a présenté sa démission mercredi.

Suite aux révélations de l'affaire Weinstein et l'émergence des mouvements #balancetonporc et #metoo visant à briser le silence sur les violences que subissent les femmes, les têtes n'en finissent plus de tomber. Le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon, a présenté sa démission, mercredi 1er novembre, suite aux accusations de harcèlement sexuel portées à son encontre. Il est remplacé par Gavin Williamson, député conservateur depuis 2010.

>> À lire aussi : "#MeToo a été une délivrance"

Dans un article de presse publié cette semaine, le ministre a été accusé d'avoir posé sa main sur le genou d'une journaliste au cours d'un dîner, lors de la conférence du parti conservateur, en 2002. Michael Fallon a déclaré à la BBC que son comportement dans le passé n'avait "peut-être pas été à la hauteur".

Mercredi, la Première ministre britannique, Theresa May, a annoncé qu'elle prendrait les mesures nécessaires si une personne était soupçonnée ou s'il existait des preuves d'inconduite sexuelle.

"Je dis très clairement que nous prendrons les mesures nécessaires à l'encontre de ceux contre lesquels il y a des allégations, et la preuve est là, il y a eu des cas d'inconduite", a-t-elle déclaré au Parlement.

Michael Fallon sera remplacé par Gavin Williamson, a annoncé, jeudi 2 novembre, le gouvernement britannique. Âgé de 41 ans, ce dernier était jusqu'ici chargé de faire respecter la discipline parlementaire au sein du Parti conservateur lors des votes au Parlement de Westminster.

Avec AFP et Reuters

 

Première publication : 01/11/2017

  • ÉTATS-UNIS

    Kevin Spacey accusé de harcèlement sexuel, Netflix annonce la fin de "House of Cards"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les féministes poings levés contre la rétrospective Polanski à la Cinémathèque de Paris

    En savoir plus

  • FRANCE

    Au rassemblement contre le harcèlement : "#MeToo a été une délivrance"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)