Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ghouta orientale : un adolescent filme le calvaire de l'intérieur

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

EUROPE

Allemagne : à Bonn, des milliers de manifestants défilent pour le climat avant la COP23

© Sascha Schuermann, AFP | Des manifestants défilent à Bonn, le 4 novembre 2017, lors de la marche pour le climat, deux jours avant la COP23.

Vidéo par Kévin BAPTISTA

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/11/2017

À Bonn, des milliers de personnes ont défilé, samedi, pour accentuer la pression sur les participants de la conférence internationale de lutte contre le réchauffement climatique qui se tiendra dans la ville allemande à partir de lundi.

Deux jours avant l’ouverture de la COP23, la nouvelle conférence climat de l'ONU qui se tiendra à Bonn, en Allemagne, à partir du 6 novembre, des milliers de personnes ont défilé, samedi 4 novembre, dans la ville allemande, pour réclamer des actions plus fortes contre le réchauffement mondial.

>> À lire : La Nouvelle-Zélande veut instaurer un visa pour réfugiés climatiques

Les manifestants, venus à l'appel d'une centaine d'organisations comme Oxfam, le WWF, Greenpeace, ont commencé à défiler dans le centre de l'ancienne capitale fédérale allemande, en direction des abords du site où se tiendra la COP23, au bord du Rhin.

"Sortir des énergies fossiles"

"Il faut tirer un trait sur le charbon", réclamaient les marcheurs, très remontés contre cette énergie fossile la plus nocive de toutes. "S'attaquer au changement climatique implique de sortir rapidement des énergies fossiles, notamment du charbon, et un soutien suffisant aux pays pauvres", expliquaient-ils encore.

L'accord de Paris contre le réchauffement adopté fin 2015 par la communauté internationale, est "une lueur d'espoir. Mais les gouvernements ne font pas assez pour mettre un terme à la crise climatique", soulignent les organisateurs, quelques jours après la publication d'un rapport alarmant de l'ONU sur ce sujet.

Les délégués de quelque 200 pays, dont les États-Unis qui ont annoncé leur retrait, seront réunis jusqu'au 17 novembre, sous la présidence inédite d’un petit État insulaire, Fidji, comptant parmi les zones les plus menacées par le réchauffement.

>> À voir : Filmer pour témoigner du changement climatique

Avec AFP

Première publication : 04/11/2017

  • NOUVELLE-ZÉLANDE

    La Nouvelle-Zélande veut instaurer un visa pour réfugiés climatiques

    En savoir plus

  • CLIMAT

    Réchauffement climatique : la bataille est presque perdue, dit l’ONU

    En savoir plus

  • CLIMAT

    Réchauffement climatique : record de concentration de CO2 dans l'atmosphère en 2016

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)