Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Loi asile immigration : Gérard Collomb essuie la critique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Inquiétante disparition de jeunes filles au Nigéria

En savoir plus

LE DÉBAT

Loi asile et immigration : un dossier explosif ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Loi asile et immigration : un dossier explosif ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Italie : des mesures concrètes pour améliorer l'accueil des demandeurs d'asile

En savoir plus

FACE À FACE

Loi asile et immigration : un texte qui divise la majorité présidentielle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : les femmes à l'honneur de la Berlinale

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"D'Alep à la Ghouta, l'histoire se répète"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Venezuela a lancé le "petro", sa cryptomonnaie officielle

En savoir plus

Moyen-Orient

L'Arabie saoudite a intercepté un missile tiré depuis le Yémen

© AFP | L'Arabie saoudite a intercepté et détruit un "missile balistique" provenant du Yémen en guerre au nord-est de sa capitale Ryad.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/11/2017

L'Arabie saoudite a été la cible, samedi, d'un missile tiré depuis le Yémen par les rebelles houthis, qu'elle combat au sein d'une coalition. Le missile a été détruit sans faire de blessés ni de dégâts, selon la télévision publique.

L'Arabie saoudite a intercepté et détruit un "missile balistique", provenant du Yémen en guerre, au nord-est de sa capitale Riyad, samedi 4 novembre, selon un média d'État.

"Le missile (...) n'a pas fait de blessés ni occasionné de dégâts", a indiqué la chaîne de télévision El-Akhbariya. Il a été détruit près de l'aéroport international King Khaled de Riyad, qui a continué à fonctionner normalement, a-t-elle ajouté.

Les rebelles houthis au Yémen, soutenus par l'Iran, ont revendiqué avoir lancé le missile pour viser l'aéroport, selon leur chaîne de télévision al-Masirah.

Le Yémen est déchiré par une guerre qui oppose les forces gouvernementales, appuyées par d'une coalition arabe emmenée par l’Arabie saoudite, aux rebelles houthis qui se sont emparés en septembre 2014 de la capitale Sanaa et de larges pans de territoire dans le nord du pays. Selon l'Organisation mondiale de la santé, le conflit a fait plus de 8 650 morts et quelque 58 600 blessés.

Avec AFP

Première publication : 04/11/2017

  • YÉMEN

    Exactions contre les enfants : l'Arabie saoudite dément les accusations de l'ONU

    En savoir plus

  • YÉMEN

    L'ONU ouvre une enquête internationale sur les crimes de guerre au Yémen

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Yémen : un hôtel proche de Sanaa touché par des raids de la coalition arabe

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)