Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Emmanuel Macron face aux maires : Jacobin ou girondin?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Seal : "C’est un honneur pour moi de chanter des classiques du jazz"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : une ouverture au tourisme sans danger?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Poutine, maître du jeu en Syrie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le manque de 'culture financière' des Français"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La guerre contre les mutilations génitales

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (partie 1)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Charles Manson : décès d'un gourou psychopate

En savoir plus

FRANCE

Dix interpellations en France et en Suisse dans le cadre d'une opération antiterroriste

© Benjamin Cremel, AFP (Illustration) | Dix personnes ont été interpellées en Suisse et en France dans le cadre d'une oprération terroriste, mardi 7 novembre 2017.

Vidéo par FRANCE 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/11/2017

Une vaste opération antiterroriste a été lancée mardi dans la région parisienne, les Alpes-Maritimes et en Suisse, selon des sources judiciaire et proche de l'enquête. Dix personnes ont été interpellées.

Dix personnes ont été interpellées mardi 7 novembre au matin, en région parisienne, dans le sud de la France et en Suisse, dans le cadre d'une opération antiterroriste, a appris l'AFP de sources proches de l'enquête, confirmant partiellement une information du Parisien.

Ces personnes participaient à un groupe de discussion de la messagerie cryptée Telegram, fréquemment utilisée par les jihadistes, dans lequel elles "tenaient des propos inquiétants", ont indiqué ces sources. Cette opération antiterroriste "vise à permettre de préciser les contours des projets qu'ils nourrissaient", a ajouté une source judiciaire.

Neuf personnes, âgées de 18 à 65 ans, majoritairement connues des services de renseignement, ont été arrêtées en France dans les Bouches-du-Rhône, les Alpes-Maritimes, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne ont précisé des sources concordantes. Un homme a été interpellé en Suisse, a confirmé un procureur suisse, qui a ajouté qu'il n'avait "aucun élément probant sur une attaque planifiée en Suisse".

"Projets d'actions violentes"

Cette opération d'envergure s'inscrit dans le cadre d'une information judiciaire avait été ouverte le 19 juillet pour des faits susceptibles d'être qualifiés d'"association de malfaiteurs terroriste criminelle et provocation directe à la commission d'un acte de terrorisme par un moyen de communication au public en ligne", selon ces sources.

"Les investigations ont permis d'identifier un individu en Suisse qui avait une activité particulièrement soutenue sur les réseaux sociaux (Telegram). Elles ont par ailleurs mis en évidence qu'il avait dans ce cadre des contacts avec des individus demeurant en France avec qui il évoquait notamment des projets d'actions violentes aux contours mal définis à ce stade", a expliqué une source judiciaire.

Cet homme arrêté en Suisse était aussi en lien sur les réseaux sociaux avec un adolescent de 13 ans, soupçonné de préparer une attaque jihadiste au couteau. Ce jeune Français avait été arrêté en région parisienne la nuit précédant la fête de la musique, le 21 juin, ont précisé des sources proches du dossier, et avait été mis en examen par un juge antiterroriste et écroué.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 07/11/2017

  • ÉTATS-UNIS

    Ce qu'on sait de l'attaque "terroriste" qui a fait huit morts à New York

    En savoir plus

  • ALLEMAGNE

    Allemagne : la piste terroriste écartée après une attaque au couteau à Munich

    En savoir plus

  • FRANCE

    France : la loi antiterroriste controversée définitivement adoptée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)