Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

FRANCE 24

Un homme fonce sur des passants à Blagnac, près de Toulouse : trois blessés dont un grave

© Olybrius, Wikimedia Commons | Un homme a foncé vendredi 10 novembre sur des passants à Blagnac, près de Toulouse.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/11/2017

Un homme a été interpellé vendredi à Blagnac, près de Toulouse, après avoir foncé sur un groupe d'étudiants, blessant trois personnes. Il est connu par les autorités pour des faits de droits commun mais n'est pas fiché S.

Vendredi 10 novembre, vers 16 heures, un homme a foncé "délibèrement" sur des passants à Blagnac, dans la banlieue de Toulouse, blessant trois étudiants dont un grièvement, a appris l'AFP de source policière.

Les victimes sont des étudiants d'origine chinoise : une jeune fille de 23 ans a été grièvement blessée, et un jeune homme et une jeune fille, respectivement âgés de 22 et 23 ans, ont été plus légèrement atteints, a-t-on ajouté de source policière. Le pronostic vital des deux blessés graves n'est pas engagé.

Le chauffard a été immédiatement arrêté sur place, route de Grenade à Blagnac. Selon le journal local, La Dépêche, il a avoué avoir foncé délibérément sur le groupe.

Connu pour des faits de droit commun, l'homme n'est pas fiché S mais possède de lourds antécédents psychiatriques. Il avait été hospitalisé d'office jusqu'en décembre 2016, selon le parquet de Toulouse.

Sur Twitter, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a fait part de son soutien aux victimes et salué la réactivité des secours. "C'est l'enquête qui déterminera la nature de son acte", a déclaré le ministre.

Le parquet a confié l'enquête à la Section régionale de la police judiciaire de Toulouse du chef de tentative d'assassinats, a précisé le parquet de Toulouse. L'absence de saisine de la section antiterroriste du parquet de Paris laisse ainsi entendre que ces faits ne sont pour le moment pas considérés comme étant liés à une action terroriste.

Avec AFP

Première publication : 10/11/2017

  • ROYAUME-UNI

    Qu'est-il arrivé à Sophie Lionnet, la jeune fille au pair française assassinée à Londres ?

    En savoir plus

  • MÉDIAS

    Disparition mystère au Danemark : la tête de la journaliste Kim Wall retrouvée

    En savoir plus

  • FRANCE

    Incendies en Corse : un homme placé en garde en vue

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)