Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Egypte : 235 morts dans l'attaque d'une mosquée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'interview de Mohammed Ben Salmane au New York Times crée la polémique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat dans le Sinaï en Egypte : au moins 235 morts dans l'attaque

En savoir plus

TECH 24

Energy Observer, le premier catamaran propulsé à l'hydrogène

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ibrahim Maalouf : "Je me sens proche du côté nomade de Dalida"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : en Syrie, avec les combattants occidentaux qui ont rejoint les YPG

En savoir plus

FOCUS

Violences sexuelles : les femmes décidées à ne plus se taire

En savoir plus

MODE

Azzedine Alaïa, disparition d'un géant

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : avec Trump, la fin du rêve américain pour les musulmans ?

En savoir plus

SPORT

Mondial-2018 : le Maroc et la Tunisie qualifiés, la Côte d'Ivoire éliminée

© Issouf Sanogo, AFP | Le Maroc est qualifié pour la Coupe du monde 2018.

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 11/11/2017

Vainqueur d'Ivoiriens brouillons (0-2), le Maroc retrouvera la Coupe du monde, 20 ans après sa dernière participation. Les Éléphants de Côte d’Ivoire, eux, sont éliminés. La Tunisie a également validé son billet pour la Russie.

Il n’y aura finalement pas eu de match. Dans un stade Félix Houphouët-Boigny plein à craquer, la Côte d’Ivoire devait s’imposer face au Maroc pour se qualifier pour la Coupe du monde 2018. Crispés par l’enjeu, incapables de produire du jeu, les Éléphants se sont logiquement fait corriger par des Lions de l’Atlas qui se souviendront longtemps de cette soirée abidjanaise (0-2).

Deux buts, signés Dirar (25e) puis Benatia (29e), ont envoyé les hommes de Hervé Renard en Russie. Ils y disputeront leur tout premier Mondial depuis vingt ans et l’édition française de 1998. La génération portée par les Dirar et autres Belhanda fait ainsi écho à ses glorieux aînés emmenés à l’époque par les légendes du football marocain que sont Naybet et Hadji.

Une défense de fer

Les Marocains, une fois encore, se sont appuyés sur leur assise défensive pour construire leur victoire. Face à la Côte d’Ivoire, ils n’ont pas encaissé le moindre but, comme ce fut également le cas durant toute la campagne de qualifications (trois victoires, trois nuls, onze buts marqués, aucun encaissé).

La soirée aura également un goût particulier pour le sélectionneur marocain Hervé Renard, qui a donc permis au Maroc de retrouver l’élite du football mondial, sans pouvoir éviter d’écrire l’une des plus tristes pages du football ivoirien. Une sélection chère à son cœur, puisqu’il l’avait menée au sommet du continent lors de la Coupe d’Afrique des nations 2015.

La Tunisie également du voyage

La soirée restera sans nul doute dans les annales du côté du Maghreb, puisque quelques minutes après le coup de sifflet final de Côte d’Ivoire - Maroc, c’est la Tunisie qui a validé elle aussi son billet pour le Mondial russe. Les Aigles de Carthage, qui recevaient la Libye, ont obtenu leur qualification à la faveur d’un résultat nul (0-0) qui leur a permis de préserver leur invincibilité.

Douze ans après sa dernière qualification, la Tunisie de l’inoxydable gardien Aymen Mathlouthi retrouvera donc, l’été prochain, le gratin du football mondial.

Première publication : 11/11/2017

  • FOOTBALL

    Ligue des champions d'Afrique : le Wydad Casablanca remporte le second sacre de son histoire

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Patrice Évra mis à pied par l'OM après avoir agressé un supporteur

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : l'Europe s'éloigne pour Monaco, accroché par Besiktas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)