Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Samy Gemayel : "Au Liban, le Hezbollah dicte au gouvernement sa politique étrangère"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Lulendo, maître des rythmes de la forêt

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Allemagne : l'apprentissage de la langue, clé de l'intégration

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Panne et pagaille à l'aéroport d'Atlanta

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les sommets de la honte"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Guy Verhofstadt : "L'avenir de nos régions ne se trouve pas dans le séparatisme"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dimitris Avramopoulos : "L'Union européenne fait son devoir moral et légal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

Culture

Décès du comédien, figure du théâtre français, Robert Hirsch

© Jean-Pierre Muller, AFP | Robert Hirsch a reçu le César du meilleur acteur en 1990 pour son second rôle dans "Hiver 54, l'abbé Pierre".

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/11/2017

Il était l'un des derniers monstres sacrés du théâtre français. Robert Hirsch est mort jeudi à 92 ans à Paris. En soixante-cinq ans de carrière, il avait reçu de nombreuses distinctions, dont le Molière du meilleur comédien pour "Le Père" en 2014.

Il avait le théâtre pour "religion" et disait ne jamais vouloir prendre sa retraite. Après soixante-cinq ans de carrière, dont un quart à la Comédie française, le comédien Robert Hirsch est décédé jeudi à l'âge de 92 ans à Paris, a annoncé le producteur de ses pièces Francis Nani, directeur du théâtre du Palais-Royal.

Robert Hirsch était hospitalisé depuis quarante-huit heures après une chute à son domicile et son cœur "fragile, a probablement lâché", a indiqué à l'AFP Jeoffrey Bourdenet, comédien et metteur en scène, qui était à ses côtés.

Le comédien devait à sa formation de danseur une exceptionnelle présence sur scène et une agilité qui ne l'aura quitté que dans les toutes dernières années. Il souhaitait continuer de travailler et "était à la recherche d'un rôle", a témoigné Jeoffroy Bourdenet.

Robert Hirsch a été distingué par de nombreux prix, dont un Molière d'honneur en 1992 et un Molière du meilleur comédien d'un spectacle de théâtre privé pour "Le Père" en 2014. En 1990, il avait reçu le César du meilleur acteur dans un second rôle dans "Hiver 54, l'abbé Pierre", avec Lambert Wilson dans le rôle-titre.

Avec AFP

Première publication : 16/11/2017

COMMENTAIRE(S)