Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Guillaume Soro : "Je vais réfléchir" à une candidature à la présidentielle de 2020

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : L'opposition dénonce une fraude électorale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brésil : le "docteur Popotin" arrêté

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde : Les bleus champions du monde : une fierté française retrouvée

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Football : l'excellence de la formation française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vincent Cassel, l’homme aux mille visages

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Benalla : "Les voyous de l'État Macron"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Nouvelle loi fondamentale en Israël : "Un coup dur pour les minorités"

En savoir plus

REPORTERS

Maracaibo, miroir de tous les maux du Venezuela

En savoir plus

Culture

Décès du comédien, figure du théâtre français, Robert Hirsch

© Jean-Pierre Muller, AFP | Robert Hirsch a reçu le César du meilleur acteur en 1990 pour son second rôle dans "Hiver 54, l'abbé Pierre".

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/11/2017

Il était l'un des derniers monstres sacrés du théâtre français. Robert Hirsch est mort jeudi à 92 ans à Paris. En soixante-cinq ans de carrière, il avait reçu de nombreuses distinctions, dont le Molière du meilleur comédien pour "Le Père" en 2014.

Il avait le théâtre pour "religion" et disait ne jamais vouloir prendre sa retraite. Après soixante-cinq ans de carrière, dont un quart à la Comédie française, le comédien Robert Hirsch est décédé jeudi à l'âge de 92 ans à Paris, a annoncé le producteur de ses pièces Francis Nani, directeur du théâtre du Palais-Royal.

Robert Hirsch était hospitalisé depuis quarante-huit heures après une chute à son domicile et son cœur "fragile, a probablement lâché", a indiqué à l'AFP Jeoffrey Bourdenet, comédien et metteur en scène, qui était à ses côtés.

Le comédien devait à sa formation de danseur une exceptionnelle présence sur scène et une agilité qui ne l'aura quitté que dans les toutes dernières années. Il souhaitait continuer de travailler et "était à la recherche d'un rôle", a témoigné Jeoffroy Bourdenet.

Robert Hirsch a été distingué par de nombreux prix, dont un Molière d'honneur en 1992 et un Molière du meilleur comédien d'un spectacle de théâtre privé pour "Le Père" en 2014. En 1990, il avait reçu le César du meilleur acteur dans un second rôle dans "Hiver 54, l'abbé Pierre", avec Lambert Wilson dans le rôle-titre.

Avec AFP

Première publication : 16/11/2017

COMMENTAIRE(S)