Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Laurent Wauquiez, adroit ou à droite?"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mahamadou Issoufou : "L’État malien peut s’écrouler"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : 14 casques bleus tués dans le Nord-Kivu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Eloge funèbre d'Emmanuel Macron : un hymne à Jean d'Ormesson et à la littérature

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc causée par la décision de Donald Trump ? (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc causée par la décision de Donald Trump ? (Partie 1)

En savoir plus

BILLET RETOUR

Vidéo : en Égypte, les idéaux de la place Tahrir à l'épreuve de la répression

En savoir plus

TECH 24

L'intelligence artificielle se met au rythme de la pop

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La fiscalité selon Trump : qui sont les gagnants et les perdants de la réforme ?

En savoir plus

FRANCE

Christophe Castaner élu délégué général de La République en marche

© Stéphane de Sakutin, AFP | Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner en pleine session de questions aux gouvernement à l'Assemblée nationale, le 14 novembre 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/11/2017

Christophe Castaner a été élu délégué général du parti La République en marche d'Emmanuel Macron samedi. Une issue évidente pour ce vote, pour lequel il était seul candidat.

Sans surprise, le secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement Christophe Castaner a été élu samedi 18 novembre délégué général de La République en marche, lors du premier Conseil national du parti, à Lyon.

Ce vote était une formalité : l'homme de 51 ans, venu du Parti socialiste, étant le seul candidat, avec le soutien du chef de l'État, Emmanuel Macron.

Une issue évidente

Selon le communiqué de LREM, ce proche de la première heure du président de la République a été élu pour trois ans à l'unanimité des présents, avec seulement deux abstentions.

Le "Parlement" du mouvement, composé de quelques 750 membres, a ainsi plébiscité celui qui occupe depuis six mois la double fonction de porte-parole du gouvernement et de ministre des Relations avec le Parlement.

Le conseil national de LREM, parti fondé il y a 18 mois par Emmanuel Macron, a également adopté à l'unanimité sa nouvelle "charte des valeurs".

Avec Reuters

Première publication : 18/11/2017

  • FRANCE

    Session de "team building" pour les députés LREM

    En savoir plus

  • FRANCE

    Défaite de LREM au Sénat : quelles conséquences pour la politique de Macron ?

    En savoir plus

  • FRANCE

    Emmanuel Macron à l’Élysée : "La défaite du politique face à la technocratie"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)