Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali: 160 pompiers tentent de sauver le marché de Bamako

En savoir plus

LE DÉBAT

Laurent Wauquiez : quel projet pour la droite ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sahel : "L'ennemi a évolué, mais nous aussi", selon l'amiral Isnard

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Chilla, un nouveau visage du hip-hop féminin français

En savoir plus

FOCUS

Sénatoriale dans l’Alabama : une élection qui divise sur fond de pédophilie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Super Poutine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'OMC sous la pression des États-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Laurent Wauquiez, adroit ou à droite?"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mahamadou Issoufou : "L’État malien peut s’écrouler"

En savoir plus

Tennis: Andy Murray et son entraîneur Ivan Lendl se séparent

© AFP/Archives | Le champion britannique Andy Murray avec Ivan Lendl lors d'un entraînement au Queen's à Londres, le 14 juin 2016

LONDRES (AFP) - 

Le Britannique Andy Murray, ex-N.1 mondial, a annoncé vendredi qu'il mettait un terme à sa collaboration avec l'ancienne gloire tchèque Ivan Lendl qui l'entraînait depuis juin 2016.

"Je remercie Ivan pour toute son aide et ses conseils durant ces années. Nous avons eu de grands succès et beaucoup appris en tant qu'équipe", a écrit l'Ecossais âgé de 30 ans sur son site internet.

"Mon objectif est maintenant d'être prêt pour l'Australie avec l'équipe qui est en place et d'être de retour à la compétition", a-t-il poursuivi.

Il s'agit d'une deuxième rupture entre les deux hommes. Lendl avait entraîné une première fois l'Ecossais entre 2012 et 2014, période durant laquelle ce dernier a remporté l'US Open-2012, Wimbledon-2013 et un titre olympique.

Après leurs retrouvailles, Murray a gagné un second titre sur le gazon londonien en 2016 ainsi qu'une seconde médaille d'or olympique. Il s'est également hissé à la place de N.1 mondial.

Mais Murray a connu une saison 2017 difficile, gêné par un problème persistant à une hanche. Son dernier match de compétition remonte au quart de finale perdu contre Sam Querrey à Wimbledon; il a également chuté au 16e rang mondial.

"Je souhaite qu'Andy aille de l'avant. Nous avons eu de bons résultats et nous nous sommes bien amusés", a réagi Lendl, 57 ans, lui-même vainqueur de 8 tournois du Grand Chelem, entre 1984 et 1987.

© 2017 AFP