Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

Transat Jacques-Vabre: Dick entre dans l'Histoire avec Eliès (classe Imoca)

© AFP/Archives | Le "St Michel Virbac" skippé par Jean-Pierre Dick et Yann Elies ici au départ de la Transat Jacques Vabre, le 5 novembre 2017 au Havre

SALVADOR (BRÉSIL) (AFP) - 

Jean-Pierre Dick est devenu le premier marin toutes catégories confondues à décrocher quatre victoires sur la Transat Jacques-Vabre après s'être imposé samedi à Salvador en 13 jours sur la course en double aux côtés de Yann Eliès en classe Imoca (monocoque de 18 m).

Dick et Eliès (St Michel - Virbac), deux personnalités bien différentes qui ont excellé, ont coupé la ligne à 21h11 heure française (17h11 heure locale) après 13 jours 7 heures 36 minutes 46 secondes de traversée sur un Imoca, la classe des bateaux du Vendée Globe.

La course, qui met aux prises quatre classes de bateaux, a été remportée (toutes catégories confondues) lundi par Thomas Coville/Jean-Luc Nélias (Sodebo Ultim') en 7 j 22 h 7 min.

Dick (52 ans) et Eliès (43 ans) sont arrivés dans la baie de tous les Saints baignée par un soleil déclinant pour signer le quatrième succès historique de Dick (après 2003, 2005 et 2011) sur une course chère à son coeur, qui lui a apporté sa première grande victoire, déjà à Salvador.

Le Niçois, arrivé sur le tard dans la course au large, avait réalisé une prouesse pour sa première participation en 2003 (avec Nicolas Abiven). En 2005, il s'est imposé avec Loïck Peyron puis en 2011 avec Jérémie Beyou. Toutes ces victoires se sont faites sur un Imoca.

Pour cette édition, ce vétérinaire de formation et papa d'un petit garçon de 7 ans, a choisi de partager son bateau avec Yann Eliès avant de le lui céder pour le Vendée Globe 2020 (tour du monde en solitaire sans escale).

La 13e édition de la Transat Jacques-Vabre est partie du Havre le 5 novembre, avec une flotte de 37 bateaux, répartis dans quatre catégories (Ultime, Multi50, Imoca, Class40). Six voiliers ont abandonné, 25 sont encore en course. Le tout dernier est attendu début décembre.

© 2017 AFP