Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radicalisation : un nouveau plan pour sortir de l'impasse"

En savoir plus

Moyen-Orient

Irak : le référendum kurde est anticonstitutionnel, déclare la Cour suprême

© Ahmad al-Rubaye, AFP | Le drapeau kurde flottant à Kirkourk, le 16 octobre 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/11/2017

La Cour suprême irakienne a déclaré, lundi, "anticonstitutionnel" le référendum d'indépendance de la région autonome du Kurdistan organisé fin septembre contre l'avis des autorités fédérales.

La Cour suprême fédérale d'Irak a jugé contraire à la Constitution le référendum d'indépendance qui s'est tenu le 25 septembre dernier au Kurdistan autonome, dont les résultats sont de ce fait annulés, a déclaré un magistrat à Reuters, lundi 20 novembre.

La Cour suprême est responsable du règlement des litiges entre le gouvernement central irakien et les régions, comme le Kurdistan. L'institution avait déjà estimé, le 6 novembre dernier, qu'aucune région ou province ne pouvait faire sécession.

>> À lire : Le pari perdu de Massoud Barzani

Le 25 septembre dernier, le leader kurde Massoud Barzani avait organisé un référendum d’indépendance. Ce vote avait déclenché une crise sans précédent entre Erbil et Bagdad.

Aussitôt après les résultats, le gouvernement central irakien avait envoyé ses troupes reprendre le contrôle de toutes les zones situées hors de la région autonome, comme Kirkouk, et dont les combattants kurdes avaient pris le contrôle depuis 2003. En quelques jours, la quasi-totalité de ces territoires sont repassés aux mains de Bagdad.

Avec Reuters et AFP

Première publication : 20/11/2017

  • IRAK

    L'armée irakienne suspend ses opérations militaires contre les Kurdes pendant 24 heures

    En savoir plus

  • IRAK

    Kurdistan irakien : les mauvais calculs de Massoud Barzani

    En savoir plus

  • IRAK

    Massoud Barzani renonce à la présidence du Kurdistan irakien pour apaiser les tensions

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)