Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Mahamadou Issoufou : "L’État malien peut s’écrouler"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : 14 casques bleus tués dans le Nord-Kivu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Eloge funèbre d'Emmanuel Macron : un hymne à Jean d'Ormesson et à la littérature

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc causée par la décision de Donald Trump ? (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc causée par la décision de Donald Trump ? (Partie 1)

En savoir plus

BILLET RETOUR

Vidéo : en Égypte, les idéaux de la place Tahrir à l'épreuve de la répression

En savoir plus

TECH 24

L'intelligence artificielle se met au rythme de la pop

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La fiscalité selon Trump : qui sont les gagnants et les perdants de la réforme ?

En savoir plus

REPORTERS

Libye-Italie : les migrants pris entre deux feux

En savoir plus

Plus d'une tonne de cocaïne saisie en Gironde, une vingtaine d'interpellations

© DOUANE FRANCAISE/AFP/Archives | Photo d'une saisie de cocaïne le 1er mai 2005 dans les Pyrénées-Atlantiques

BORDEAUX (AFP) - 

Plus d'une tonne de cocaïne a été saisie et une vingtaine de suspects ont été interpellés dimanche dans la région bordelaise lors d'une vaste opération visant un réseau de trafic de drogue international, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

De nombreux étrangers figuraient parmi les personnes appréhendées lors de ce coup de filet mené par l'Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis), la direction centrale de la Police judiciaire, la BRI et les PJ de Paris et Bordeaux, a-t-on indiqué de sources proches du dossier.

"C'est une saisie importante", a-t-on indiqué de même source à l'AFP. Au total, 8,5 tonnes de cocaïne ont été saisies en 2016, selon la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ).

En juin dernier, onze trafiquants étrangers (des Grecs, un Moldave, un Irakien et un Espagnol) avaient été interpellés sur une plage des Landes et dans une maison à proximité avec 1,7 tonne de cocaïne.

Voici presque un an jour pour jour, c'est dans un entrepôt d'une zone industrielle de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) que la police avait découvert plus d'une tonne de cocaïne, d'une valeur marchande de 100 millions d'euros, ainsi que plus d'un million d'euros en espèces. La drogue avait été acheminée jusqu'à l'aéroport de Biarritz en jet privé depuis la Colombie. Dix personnes avaient été mises en examen à l'issue de cette opération, quatre de nationalité colombienne, deux espagnole, deux néerlandaise, une guatémaltèque et une de nationalité française domiciliée au Pays-Bas.

© 2017 AFP