Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

Culture

Vidéo : French Montana, le rappeur américano-marocain adulé en Afrique

© Capture d'écran France 24 | Image extraite du clip de "Unforgettable" sur laquelle on voit French Montana (en blanc), avec de jeunes danseurs ougandais.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Aude MAZOUÉ

Dernière modification : 21/11/2017

Le rappeur américano-marocain French Montana est un artiste majeur de la scène africaine. Engagé auprès d’enfants défavorisés en Ouganda, l’auteur et producteur du titre "Unforgettable" n’a rien oublié de ses racines africaines.

Comme son nom ne l’indique pas, French Montana est un rappeur américano-marocain. Devenu incontournable sur les scènes de musiques urbaines en Afrique depuis le succès de son titre "Choppa Choppa Down" en 2010, cet artiste de 32 ans caracole en tête des charts. Derrière ses chaînes en or et ses postures fanfaronnes, le jeune homme originaire de Casablanca n’en est pas moins engagé.

Pour preuve, lors du tournage de son dernier clip "Unforgettable", la star du hip-hop s’est entourée d’une troupe de jeunes danseurs ougandais des bidonvilles, les Triplets Ghetto Kids, devenus célèbres dans leur pays et ailleurs grâce à une vidéo devenue virale sur Internet.

Une manière pour French Montana de conjuguer musique et engagement auprès des plus démunis. "J'étais censé tourner ce clip à Hawaï, mais après avoir vu une vidéo de ces enfants en train de danser, je me suis dis que personne d'autre ne dansait comme ça, confie-t-il dans l’émission américaine "The Daily Show". J'ai ensuite appris qu'ils n'avaient pas de télé, donc tous leurs mouvements sont originaux".

Inspiré par son séjour à Kampala, la capitale ougandaise, French Montana décide de s’engager auprès de l’organisation Mama Hope, qui soutient l’esprit d’entreprise mondial et contribue à la réduction de la pauvreté. Il signe un chèque de 100 000 dollars destiné au Centre médical Suubi et aux banques locales de sang. "Ca m’a beaucoup touché quand j’y suis allé, a-t-il également indiqué au site Billboard.com. J’avais envie d’enlever mes vêtements et de les donner" aux enfants des rues.

Un artiste américain engagé en Afrique

Fasciné par ces danseurs en herbe, le chanteur va plus loin. Il lance sur la Toile un défi baptisé "Unforgettable Dance Chalenge" dont le principe est simple : appeler ses fans à montrer leurs meilleurs pas de danse sur les réseaux sociaux afin de sensibiliser à la cause de Mama Hope et de récolter davantage de dons. Le défi a déjà rencontré un certain succès en ligne, grâce notamment aux célèbres amis du chanteur comme Drake, Swizz Beatz et DJ Khaled, qui ont contribué à diffuser le challenge sur les réseaux sociaux.

Si le trentenaire collectionne aujourd’hui les succès, rien ne le prédestinait pourtant à un tel parcours. Karim Kharbouch – de son vrai nom – quitte son Maroc natal à l’âge de 13 ans lorsque son père sort de prison et obtient un visa pour les États-Unis. "J’ai pris l’avion pour la première fois pour aller en Amérique. Je ne parlais pas un mot d’anglais. C’était dur parce que je pensais que nous allions dans les beaux quartiers de New York, mais nous avons fini dans les rues pauvres du Bronx", explique-t-il sur le site du Huffpost Maghreb. Nous vivions des aides sociales. Ma mère faisait des heures supplémentaires pour nous nourrir, nous habiller et pour que l’on ait un toit au-dessus de nos têtes." Des années difficiles au cours desquelles il est grièvement blessé après avoir pris une balle dans la tête.

L’artiste américain désormais millionnaire, ex de Khloé Kardachian, ne renie rien de son passé modeste ni de ses racines africaines. French Montana a d’ailleurs choisi une photo du mariage de ses parents revêtus de tenues traditionnelles pour illustrer la couverture de son dernier titre. Le rappeur suivi par 5,7 millions d'internautes sur sa page Instagram n’a rien oublié et ses fans lui en sont reconnaissants. La vidéo de son clip, publiée le 13 avril, a déjà été vue plus de 515 millions de fois sur YouTube.

Première publication : 21/11/2017

  • FRANCE

    Le rappeur tunisien Weld El-15 reste en prison, son procès renvoyé

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Vidéo : le rappeur américain D-Black, converti au judaïsme, part s'installer en Israël

    En savoir plus

  • CINÉMA

    "N.W.A - Straight Outta Compton" : le gangsta rap américain passé au tamis hollywoodien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)