Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Etranger résident" : Marin Karmitz dévoile sa collection de photographies

En savoir plus

Sports

Le Brésilien Robinho condamné à 9 ans de prison en Italie pour "viol en réunion"

© Roslan Rahman, AFP (archives) | Robinho, qui a démenti les faits, peut faire appel de cette décision.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/11/2017

La star du football brésilien Robinho, a été condamné jeudi en Italie à neuf ans de prison pour viol en réunion. Les faits remontent à janvier 2013, à l'époque où il était sous contrat avec l'AC Milan. Le joueur a fait appel.

L'international brésilien Robinho, ancien attaquant de l'AC Milan, de Manchester City ou du Real Madrid, a été condamné jeudi 23 novembre en Italie à neuf ans de prison pour viol en réunion, selon plusieurs médias transalpins.

Les faits remontent à janvier 2013, à l'époque où la star de la Seleçao - il compte 100 sélections avec l'équipe du Brésil - jouait en Lombardie. Un tribunal milanais l'a reconnu coupable de viol en réunion sur une jeune ressortissante albanaise de 22 ans. Cinq autres personnes étaient poursuivies, accusées des mêmes faits. On ne sait pas pour l'heure à quelles peines ils ont été condamnés.

Selon le Corriere della Serra, Robinho et ses cinq amis auraient fait boire la jeune femme "au point de la rendre inconsciente et incapable de résister". Ils auraient ensuite eu avec elle "des rapports sexuels multiples et consécutifs".

Après avoir appris cette décision du tribunal, le joueur a posté un bref message sur les réseaux sociaux où il réitère son innocence, comme il l'avait déjà fait lorsque l'affaire avait été rendue publique en 2014. L'avocat du joueur ajoute qu'il a d'ores et déjà interjeté appel: "Toutes les mesures légales sont déjà prises sur cette décision de première instance".

Aujourd'hui âgé de 33 ans, Robinho évolue au Brésil, à l'Atletico Mineiro.

Avec AFP

Première publication : 23/11/2017

COMMENTAIRE(S)