Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

Coupe Davis: Tsonga est prêt à jouer les trois jours

© AFP | Le capitaine de l'équipe de France de tennis, Yannick Noah (à dr.) avec Jo-Wilfried Tsonga lors de la présentation de l'équipe à Villeneuve-d'Ascq, le 23 novembre 2017, avant la finale de Coupe Davis

LILLE (AFP) - 

Jo-Wilfried Tsonga, N.1 français pour les simples de la finale de Coupe Davis contre la Belgique, est prêt à jouer aussi le double si le capitaine Yannick Noah "me le demande", a-t-il affirmé jeudi à la veille du duel à Villeneuve-d'Ascq.

"A partir du moment où le capitaine me fait confiance, je viens pour jouer. Je jouerais les trois jours si on le demande", a affirmé le 15e joueur mondial qui doit affronter vendredi Steve Darcis, le N.2 belge (76e mondial).

"Cela fait deux jours que je suis dans les starting-blocks. Je suis pressé d'y être, a assuré Tsonga. J'essaie de contenir tout cela pour lâcher la folie sur le weekend."

Le Manceau de 32 ans avait manqué la finale 2010 en Serbie en raison d'une blessure à un genou. Et il n'avait joué que le premier simple contre Stan Wawrinka (défaite) en 2014 contre la Suisse, déjà à Villeneuve-d'Ascq, en raison d'un bras droit douloureux.

A chaque la fois, la France avait manqué une occasion de soulever un dixième Saladier d'argent.

© 2017 AFP