Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

SPORT

Coupe Davis : face à la Belgique, les Bleus rêvent d'un premier sacre depuis 2001

© Philippe Huguen, AFP | Lucas Pouille et Jo-Wilfried Tsonga au briefing avec le capitaine des Bleus, Yannick Noah.

Texte par Yann BUXEDA , envoyé spécial France 24 au stade Pierre-Mauroy (Lille).

Dernière modification : 23/11/2017

Après les échecs de 2002, de 2010 et de 2014, l'équipe de France de Coupe Davis veut mettre un terme à la malédiction des finales perdues, à l'occasion de la réception de la Belgique. Une rencontre qui s'annonce d'ores et déjà très serrée.

Cinq mois après le triomphe de "Rafa" Nadal à Roland-Garros, c'est au tour des Bleus de lorgner sur leur "décima". L'équipe de France de Coupe Davis affronte la Belgique en finale de la compétition, les 24, 25 et 26 novembre à Lille : une occasion inespérée d'ajouter enfin une dixième couronne mondiale au palmarès du tennis hexagonal.

Après les échecs de 2002, de 2010 et de 2014 – trois finales perdues consécutivement – la France peut cette fois croire en ses chances de soulever le saladier d'argent. Face à elle, se présente une nation compacte, solide, mais qui ne compte pas d'immenses stars dans ses rangs. Une Belgique un peu à l'image des Bleus en somme, ce qui augure d'un duel intense, où leaders et "seconds couteaux" auront un rôle tout aussi prépondérant.

Suspense dans le duel des patrons…

À 26 ans, David Goffin est déjà l'incontestable numéro un des Diables Rouges. Depuis cet automne, il s'est surtout invité dans la liste des "top joueurs" de l'ATP, confirmant ainsi les espoirs qu'il suscitait depuis le début de la décennie. Deux victoires significatives face à Nadal puis à Federer, une finale aux Masters de Londres, et une belle 7e place mondiale pourraient faire de lui l'épouvantail tant redouté par la France. L'état de son genou gauche, affecté par une tendinite depuis plusieurs semaines, sera sans nul doute un facteur décisif.

En face, la France se cherche un véritable meneur de troupes, mais en 2017, les cadres ont tous reculé dans la hiérarchie mondiale. Au sortir de l'US Open, plus aucun joueur français ne figurait dans le top 15, une première depuis dix ans. Depuis, Jo-Wilfried Tsonga a réintégré le club par la petite porte (15e à l'ATP), et c'est en toute logique qu'il abordera ce week-end dans la peau du leader pour un duel de numéros un plutôt équilibré (4-2 pour Tsonga sur les confrontations directes depuis 2013, mais Goffin est dans une meilleure dynamique).

 comme chez les numéros 2

S'essayer au jeu des pronostics n'est pas plus évident à l'heure de départager les numéros 2. D'un côté, le vétéran belge Steve Darcis, une valeur sûre du haut de ses 33 ans. De l'autre, Lucas Pouille, espoir du tennis français en (relative) stagnation depuis un an. Sur le papier, Pouille revendique une 18e place à l'ATP qui devrait lui offrir une certaine marge sur son adversaire, 77e joueur mondial. Sauf que sous le maillot national, le rapport de force est moins évident.

En bleu, Lucas Pouille n'a toujours pas totalement réussi à prendre ses marques. Son bilan, équilibré avec deux victoires pour deux défaites, prend une autre proportion lorsque l'on se souvient que l'un de ses deux échecs s'était produit en demi-finale 2017 face au Serbe Lajovic, alors 80e joueur mondial. À l'inverse, le Belge Darcis n'est jamais aussi bon que lorsqu'il joue pour son pays. Une statistique témoigne à elle seule de l'immense danger qui se dresse face aux Bleus : en demi-finale, il a remporté son cinquième "match 5" (le match décisif en Coupe Davis) en autant d'opportunités. Un carton plein, témoin d'un mental d'acier qui pourrait être de nouveau mis à l'épreuve si la finale est indécise, puisque le tirage a décidé que le dernier simple du dimanche soir opposerait… Pouille à Darcis.

Un double inédit

Les Bleus seraient donc bien inspirés de conclure cette rencontre avant le dernier match. Et une plausible victoire sur le double, samedi, leur mettrait inévitablement le pied à l'étrier. Face à une paire belge, considérée comme le "maillot faible" de cette équipe, le capitaine des Bleus, Yannick Noah, a joué la carte de la surprise. Quatre joueurs étaient en lice pour disputer le fameux "match 3" : Nicolas Mahut, Julien Benneteau, Pierre-Hugues Herbert et Richard Gasquet. Noah a finalement opté pour la seule combinaison totalement inédite en écartant les deux premiers.

"On trouve vite les automatismes sur le terrain. Pierre-Hugues [Herbert] et Richard [Gasquet] ont un jeu qui se complète très, très bien. Pour moi, aujourd'hui, c'est la meilleure équipe de double", s'est justifié le capitaine en conférence de presse. À charge pour les deux joueurs de valider le surprenant choix de leur sélectionneur… Il en va probablement d'un dixième sacre intercontinental pour le tennis français.

  • Programme complet de la finale :
    - Vendredi 24 novembre 2017, deux premiers simples à partir de 14h, heure de Paris
      Match 1 : Lucas Pouille (FRA) – David Goffin (BEL)
      suivi du match 2 : Jo-Wilfried Tsonga (FRA) – Steve Darcis (BEL)

    - Samedi 25 novembre 2017, double à partir de 14h, heure de Paris
     
    Match 3 : Richard Gasquet (FRA) / Pierre-Hugues Herbert – Ruben Bemelmans / Joris De Loore (BEL)

    - Dimanche 26 novembre 2017, deux derniers matchs à partir de 13h30, heure de Paris
      Match 4 : Jo-Wilfried Tsonga (FRA) – David Goffin (BEL)
      suivi du match 5 : Lucas Pouille (FRA) – Steve Darcis (BEL)

Première publication : 23/11/2017

  • TENNIS

    Coupe Davis : pour les Bleus, jamais la "decima" n’a semblé si proche

    En savoir plus

  • TENNIS

    Coupe Davis : la France s'impose 3-1 contre la Serbie et se hisse en finale face à la Belgique

    En savoir plus

  • TENNIS

    Coupe Davis : la France bat la Grande-Bretagne et affrontera la Serbie de Djokovic en demi-finale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)