Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Mahamadou Issoufou : "L’État malien peut s’écrouler"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : 14 casques bleus tués dans le Nord-Kivu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Eloge funèbre d'Emmanuel Macron : un hymne à Jean d'Ormesson et à la littérature

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc causée par la décision de Donald Trump ? (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc causée par la décision de Donald Trump ? (Partie 1)

En savoir plus

BILLET RETOUR

Vidéo : en Égypte, les idéaux de la place Tahrir à l'épreuve de la répression

En savoir plus

TECH 24

L'intelligence artificielle se met au rythme de la pop

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La fiscalité selon Trump : qui sont les gagnants et les perdants de la réforme ?

En savoir plus

REPORTERS

Libye-Italie : les migrants pris entre deux feux

En savoir plus

L'Irak lance la dernière offensive pour éliminer l'EI du pays

© AFP | Des enfants déplacés en Irak par le conflit contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI) se rendant dans une école financée par l'ONU et installée dans un camp dans le nord du pays, le 20 novembre 2017

BAGDAD (AFP) - 

L'Irak a lancé jeudi dans le désert occidental l'ultime opération militaire pour éliminer les dernières poches où sont retranchés les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) dans le pays.

"L'armée, la police fédérale et (les forces paramilitaires du) Hachd al-Chaabi ont commencé ce matin une vaste opération pour nettoyer la région (désertique) Al-Jazira qui s'étend sur les provinces de Salaheddine, Ninive et Al-Anbar", a affirmé dans un communiqué le général Abdelamir Yarallah, chef des opérations du Commandement conjoint des opérations (JOC).

Selon les experts, cela représente 4% du territoire, soit environ 7.000 km2.

Dans un communiqué séparé, le Hachd al-Chaabi a annoncé que "la première étape d'une large opération pour libérer une région désertique à cheval sur les provinces de Salaheddine, Ninive et al-Anbar, jusqu'à la frontière avec la Syrie".

"L'offensive, soutenue par l'armée de l'air irakienne, et menée avec l'armée et la police fédérale, a été lancée à partir de trois axes", a ajouté le Hachd.

Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi avait indiqué mardi qu'il refusait d'annoncer la défaite de l'EI avant d'avoir nettoyé les poches jihadistes qui subsistent dans des zones désertiques du pays.

"Après la fin de l'opération, nous annoncerons la défaite totale de Daech en Irak", avait-il dit en utilisant un acronyme en arabe de l'EI.

© 2017 AFP