Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Jean-Marc Ferry : "L'Italie n'est pas structurellement xénophobe"

En savoir plus

FOCUS

Après 33 ans au pouvoir, le Cambodgien Hun Sen en passe d'être réélu

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Benalla : "L'État tétanisé"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Benalla : "Macron, un silence qui fait du bruit"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"Ici l'Europe", le best of : fractures et défis dans l'UE

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L'automobile perd l'un de ses grands pilotes d'industrie

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Guillaume Soro : "Je vais réfléchir" à une candidature à la présidentielle de 2020

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : l'opposition dénonce une fraude électorale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brésil : le "docteur Popotin" arrêté

En savoir plus

Amériques

Le Sénat adopte la réforme de la fiscalité proposée par Trump, une victoire

© Archives AFP | le Sénat américain a adopté une réforme historique de la fiscalité samedi 2 décembre.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/12/2017

Le Sénat américain a adopté dans la nuit de vendredi à samedi un ambitieux projet de réforme de la fiscalité et de baisse des impôts, une précieuse victoire pour le président Donald Trump.

C'est une victoire pour le président Trump. Dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 décembre, le Sénat américain a adopté une réforme historique de la fiscalité prévoyant notamment une baisse d'impôts massive.

Le texte, adopté par 51 voix contre 49, doit maintenant être harmonisé avec la version adoptée le 16 novembre par la Chambre des représentants. Ce serait la première grande réforme du mandat du 45e président américain, qui n'a pas réussi à tenir son engagement d'abroger la loi sur le système de santé de Barack Obama, cet automne.

À quelques heures près, la majorité a tenu son calendrier. Elle ne veut pas perdre son élan et entend agir vite, en convoquant dès la semaine prochaine une commission bicamérale chargée de rédiger un compromis entre les deux chambres du Congrès. Puis chacune devra revoter avant la fin de l'année.

Une promesse de Donald Trump

Donald Trump s'est félicité tôt samedi matin de cette et a affirmé avoir "hâte" de promulguer cette promesse majeure de campagne.

Le milliardaire a fait de la baisse des impôts le cœur de sa politique économique, dans le but de redonner du pouvoir d'achat à la classe moyenne et de rendre les États-Unis plus compétitifs pour les entreprises.

L'impôt sur les sociétés, aujourd'hui de 35 %, passerait à 20 %. Toutes les catégories de contribuables verraient leurs impôts baisser, même si ce coup de pouce se réduirait progressivement au cours de la prochaine décennie.

Certains ménages verraient en revanche leur feuille d'impôt augmenter dès 2018, en raison de la suppression de certains avantages fiscaux.

Et une grande simplification fiscale devra permettre en théorie aux contribuables de déclarer leurs revenus sur l'équivalent d'une "carte postale".

L'opposition démocrate estime que cette réforme est déséquilibrée et favorise les classes privilégiées. "Le Trésor fédéral est pillé ce soir !", a tonné le sénateur apparenté démocrate Bernie Sanders.

Si le 45e président américain peut se targuer de sa victoire, la nouvelle risque d'être occultée par le dernier rebondissement dans l'enquête sur la Russie menée par le procureur spécial Robert Mueller. Ce dernier a inculpé vendredi l'ex-conseiller de Donald Trump, Michael Flynn qui a plaidé coupable de déclarations mensongères.

Avec AFP

Première publication : 02/12/2017

  • ÉTATS-UNIS

    Enquête russe : inculpé, l'ex-conseiller de Trump, Michael Flynn, reconnaît avoir menti au FBI

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Washington redemande à la Chine de cesser de livrer du pétrole à Pyongyang

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Neutralité du Net : l'égalité numérique mise à mal aux États-Unis par l'administration Trump

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)