Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

EUROPE

Paradis fiscaux : l'Union européenne place 17 pays sur une "liste noire"

© Jewel Samad, AFP | Des touristes sur une plage de Bridgetown à la Barbade, le 24 mars 2017.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/12/2017

L'Union européenne s'est dotée d'une "liste noire" de 17 paradis fiscaux ne faisant "pas le nécessaire pour lutter contre l'évasion fiscale", a déclaré mardi le ministre français de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire.

L'Union européenne (UE) a adopté une "liste noire" de 17 paradis fiscaux, a annoncé, mardi 5 décembre à Bruxelles, le ministre français de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire.

"Nous avons adopté aujourd'hui au niveau de l'UE une liste d'États qui ne font pas le nécessaire pour lutter contre l'évasion fiscale. Cette liste qui est une liste noire comprend 17 États", a déclaré Bruno Le Maire devant des journalistes lors d'une réunion des 28 ministres des Finances de l'UE à Bruxelles.

La liste comprend les îles Samoa américaines, le Bahreïn, la Barbade, la Grenade, Guam, la Corée du Sud, Macau, les îles Marshall, la Mongolie, la Namibie, les Palaos, le Panama, Sainte-Lucie, les Samoa, Trinidad-et-Tobago, la Tunisie et les Émirats arabes unis.

Selon Bruno Le Maire, 47 autres lieux sont inscrits dans une liste "grise" de pays ne respectant actuellement pas les critères européens, mais ont engagé les réformes fiscales nécessaires.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 05/12/2017

  • FISCALITÉ

    Les profiteurs des Paradise Papers pires que les fraudeurs des Panama Papers ?

    En savoir plus

  • "PARADISE PAPERS"

    "Paradise Papers" : Dassault Aviation à son tour éclaboussé

    En savoir plus

  • "PARADISE PAPERS"

    Bono, Apple, Nike et Lewis Hamilton visés par les "Paradise Papers"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)