Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Mai 68 revisité à travers ses affiches

En savoir plus

FOCUS

France : les nouveaux partis politiques sur les bancs de l'école

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Entre les États-Unis et l'Iran, "le fossé"

En savoir plus

L’invité du jour

Roland Lehoucq : "On peut pratiquer les sciences en analysant Star Wars"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

France : nouvelle journée de grève des fonctionnaires

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Italie, année zéro ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : "oui" à 73% pour la réforme voulue par Nkurunziza

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les francs-maçons interdits de gouvernement en Italie

En savoir plus

LE DÉBAT

Italie : l'alliance qui fait trembler l'Europe

En savoir plus

Amériques

Personnalité de l'année : Time distingue le mouvement #MeToo

© Mark Ralston, AFP | Manifestation contre le harcélement sexuel en novembre 2017 en Californie.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/12/2017

Le magazine Time a désigné mercredi ceux et celles "qui ont brisé le silence" autour du harcèlement sexuel comme "Personnalités de l'année" 2017.

Tous ceux et celles qui ont "brisé le silence" face au harcèlement sexuel, des premières femmes qui ont révélé l'affaire Weinstein aux milliers qui ont suivi via le hashtag #MeToo, ont été désignés mercredi 6 novembre "Personnalité de l'année" 2017 par le magazine Time.

Le président américain Donald Trump arrive deuxième de ce prestigieux classement, devant son homologue chinois Xi Jinping, a annoncé le magazine.

Cette récompense reflète l'ampleur du mouvement qui a secoué les États-Unis et résonné dans le monde entier, avec #Balancetonporc en France ou #YoTambien en Espagne, depuis les premières accusations publiées par le New York Times et le New Yorker contre le jadis tout-puissant producteur de cinéma Harvey Weinstein début octobre.

Depuis cette libération de la parole, pas un jour ne passe depuis sans qu'une personnalité de premier plan ne soit accusée de harcèlement ou d'abus sexuels. Beaucoup ont été limogées ou suspendues.

>> À lire : Harcèlement sexuel : Michael Fallon, le ministre britannique de la Défense démissionne

Les hommes de pouvoir des milieux du divertissement, des médias, de la culture et de la politique sont en première ligne, mais les victimes viennent de tous les secteurs, a souligné Time.

L'annonce du prix du Time mercredi matin coïncide avec la publication par le New York Times d'une grande enquête sur les multiples complicités qui ont permis à Harvey Weinstein de sévir des années durant.

Le producteur américain a démenti, par le biais de ses avocats, les accusations portées contre lui et ne fait pour l'instant l'objet d'aucune inculpation, même si des enquêtes ont été ouvertes à New York, Los Angeles et Londres.

Avec AFP

 

Première publication : 06/12/2017

  • FRANCE

    En images : manifestation à Paris contre les violences visant les femmes

    En savoir plus

  • FRANCE

    Emmanuel Macron confirme la création d’un "délit d’outrage sexiste"

    En savoir plus

  • ARGENTINE

    Argentine : "Le féminicide n'est plus considéré comme normal"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)