Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Etranger résident" : Marin Karmitz dévoile sa collection de photographies

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Mademoiselle K

En savoir plus

#ActuElles

Le sexisme passe à table : l’asservissement des femmes par la nourriture

En savoir plus

JO-2024: l'Arena 2 ira finalement porte de la Chapelle, pas à Bercy

© AFP/Archives | L'Arena 2, une salle de 8.000 places dont l'implantation en vue des JO-2024 était initialement envisagée à Bercy mais faisait face à une contestation locale, sera finalement construite porte de la Chapelle dans le nord de Paris, a-t-on appris mercredi auprès de la mairie de Paris.

PARIS (AFP) - 

L'Arena 2, une salle de 8.000 places dont l'implantation en vue des JO-2024 était initialement envisagée à Bercy mais faisait face à une contestation locale, sera finalement construite porte de la Chapelle dans le nord de Paris, a-t-on appris mercredi auprès de la mairie de Paris.

La salle devait initialement s'élever à côté de la salle historique Paris-Bercy.

Des riverains s'étaient opposés à cette implantation, craignant de voir les espaces verts du parc affectés par la construction.

Elle ira finalement porte de la Chapelle, non loin du Stade de France, a indiqué à l'AFP Jean-François Martins, adjoint aux Sports de la maire PS de Paris Anne Hidalgo, confirmant une information du Parisien.

Cette Arena 2 doit accueillir des rencontres de basket-ball et les épreuves de lutte, ainsi que celles de goalball en paralympique.

Il s'agit d'un des deux seuls équipements sportifs à construire pour les jeux, avec le centre aquatique à Saint-Denis.

© 2017 AFP